Mila de bout en bout

Autres informations / 14.07.2013

Mila de bout en bout

Mila (Cape Cross) l’a fait de bout en bout dans ce Prix de Thiberville (L). La pouliche princière a vite été placée aux avant-postes et a imprimé un faux train à l’épreuve. Elle a su se relancer ensuite dans la ligne droite, accélérant en progression et résistant aux attaques. Sa compagne de couleurs, Loredana (Azamour), qui a voyagé sur une troisième ligne à la corde, a conclu correctement pour s’emparer de la deuxième place. La bonne note de la course est incontestablement Lucky Look (Teofilo). Dernière décollée dans le tournant final, elle a très bien fini, à l’extérieur, pour s’emparer de la troisième place, échouant de peu pour un meilleur classement.

MILA SERA MIEUX SUR PLUS LONG

Mila a eu plusieurs éléments en sa faveur dans ce Prix de Thiberville. Le terrain, bon, voire trop ferme selon son mentor, l’a avantagée. Son jockey, Christophe Lemaire, a monté une bonne course : il a imprimé un train peu soutenu à l’épreuve, profitant de l’action de sa pouliche, et réaccélérant dans la ligne droite. Les attentistes, avec cette configuration de course et une lice à zéro, étaient quasiment condamnées. « Son jockey a imprimé un faux train, a expliqué Alain de Royer Dupré. Elle a beaucoup d’abattage, et elle est partie de loin. Le terrain s’est encore asséché, et cela l’a avantagée. Cependant, la piste est vraiment très très légère aujourd’hui. C’est rare ! C’est la différence avec Newmarket où, hier, la piste était bonne. »

Mila a eu ces éléments en sa faveur, mais c’est aussi une bonne pouliche. En dernier lieu, elle n’avait trouvé que Pacific Rim (Singspiel), depuis gagnante du "Malleret" (Gr2) pour lui barrer le chemin de la victoire. « Elle fait partie des pouliches que nous aimons bien, a déclaré Alain de Royer Dupré. Physiquement, elle est très belle, et elle montre aujourd’hui qu’elle est aussi capable de produire une longue accélération. » L’avenir de Mila pourrait se situer sur une distance encore plus longue. Elle compte d’ailleurs déjà un succès sur les 2.500m de Maisons-Laffitte. « Je pense qu’elle aura probablement une belle carrière sur des distances plus longues », a conclu Alain de Royer Dupré. Christophe Lemaire a su profiter des conditions de course favorables pour donner une course sur mesure à sa partenaire. Il n’hésite pas à la comparer à Shareta?(Sinndar), connue pour ses excellentes performances en bon terrain. Il a déclaré : « L’autre jour, elle était tombée sur une bonne pouliche. Aujourd’hui, nous avions la chance d’avoir un bon numéro à la corde, du bon terrain et une pouliche à grande action. Nous nous sommes servis de son action et le tout était de mettre un coup de patin quand il le fallait. Mila va s’endurcir. Elle a beaucoup d’abattage, elle est dans le style de Shareta. »

LOREDANA COURT BIEN

Loredana était munie pour la première fois d’œillères australiennes. La pouliche entraînée par Mikel Delzangles montait de catégorie après deux sorties et a fait dire à son entraîneur : « C’est une pouliche sympathique, qui court très bien. Je ne sais pas si nous pouvons dire que le port des œillères australiennes a été bénéfique puisqu’elle est deuxième aujourd’hui, alors qu’elle avait gagné la dernière fois. » Le programme de Loredana reste à définir. « Pour la suite, nous allons voir. Je ne suis pas sûr que Deauville soit un hippodrome pour elle », a conclu Mikel Delzangles.

LUCKY LOOK, LA BONNE NOTE

Luky Look n’a pas gagné, mais la pensionnaire de David Smaga a crevé l’écran dans la ligne droite. Elle se classe prometteuse troisième. Quelques mètres de plus et elle aurait assurément obtenu un meilleur classement. Pourtant, dans le tournant final, ses chances paraissaient minces : elle était légèrement décollée du reste du peloton, et était déjà sollicitée. Mais elle a su se relancer : avec une lice à zéro et une piste très légère, ce n’est pas un mince exploit.

David Smaga, son entraîneur, nous a déclaré : « Elle "fait un truc". Elle a perdu du terrain en partant. Au début, la course avançait, donc je n’étais pas trop inquiet. Mais, ensuite, dans la fausse ligne droite, j’ai eu un peu peur qu’elle ne revienne pas. En terminant troisième, elle montre un bon niveau, pour une pouliche qui n’en était qu’à sa troisième sortie. Si la course se prolonge, elle peut obtenir un meilleur classement, mais le poteau est là, c’est ainsi. Il est possible qu’on la revoie à Deauville. Peut-être dans le Prix de Pomone ou dans le Prix Minerve. De toute façon, il n’y a pas d’autre chose pour elle à Deauville. »

Une autre pouliche a réalisé une bonne performance : Scarlet Sonnet (Invincible Spirit). La pouliche est mal sortie de sa stalle. Elle a dû patienter à l’arrière-garde. Elle a ensuite tracé une bonne ligne droite, se rapprochant vite tout en devant louvoyer. Elle se classe bonne cinquième. Favorite, la quatrième du "Saint-Alary" (Gr1) Artiste Divine (Peintre Célèbre) a terminé quatrième après avoir donné l’illusion de faire mieux.

LA FAMILLE DE MANIGHAR

Mila est une fille de Minatlya (Linamix), gagnante du Prix de Royaumont (Gr3) qui a déjà produit Mandistana (Azamour), lauréate pour ses débuts à 2ans, avant d’être plutôt décevante à 3ans au niveau black type. Minatlya est une propre sœur de Manighar, lauréat de Groupe à 3ans, qui s’est placé du Melbourne Cup (Gr1), et une sœur de Manndawi (Dalakhani), deuxième ce samedi du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1).

 

PRIX DE THIBERVILLE

Listed - Plat - A conditions - Femelles - 55.000- 2.400m (G. P.) - Pour pouliches de 3 ans, n'ayant pas, cette année, gagné une Listed Race. Poids: 56 k.

1re MILA (F3)

C.-P. Lemaire (56)

Cape Cross & Minatlya

Pr. : S. A. Aga Khan

Ent. : A. de Royer Dupré

Él. : Haras de S.A. Aga Khan

2e LOREDANA (F3)

U. Rispoli (56)

Azamour & Luna Caerla

Pr. : S. A. Aga Khan - Ent. : M. Delzangles

Él. : Haras de S.A. Aga Khan Scea

2'27''59.

1/2 L.

3e LUCKY LOOK (F3)

G. Benoist (56)

Teofilo & Victoria College Pr. : A.M. Haddad

Ent. : D. Smaga

Él. : Omar El Sharif

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’28’’04

De 1.000m à 600m : 23’’30

De 600m à 400m : 11’’77

De 400m à 200m : 11’’85

Dé 200m à l’arrivée : 12’’63

Temps total : 2’27’’39