Pilote en phase ascensionnelle

Autres informations / 01.07.2013

Pilote en phase ascensionnelle

Délocalisé cette année à Compiègne, le Prix Daphnis (Gr3) a attiré deux chevaux venant de courir le Prix du Jockey Club (Gr1) : Superplex (Multiplex) et Lion d’Anvers (Kentucky Dynamite), respectivement onzième et seizième à Chantilly. Superplex avait été envisagé pour le Derby allemand (Gr1), mais son entraîneur change finalement son fusil d’épaule et repasse par un niveau inférieur avec ce cheval qui avait bien gagné sa "B" à Longchamp. Lion d’Anvers est de retour à un niveau qui, pour le moment, lui correspond mieux. Il avait bien gagné le Prix de Suresnes (L), à Fontainebleau – devant San Marino Grey (Clodovil), deuxième du Prix Jean Prat (Gr1) –, ce qui laisse à penser qu'il peut se rattraper.

Mais pour gagner ce Prix Daphnis, il faut surtout battre Pilote (Gold Away). Ce dernier n’a pas laissé filer l’occasion de gagner le Prix Matchem (L) qui, au papier, lui était promis. Mais ce qu’il faut retenir, c’est que Pilote a gagné en bon cheval, capable de revenir vers les courses de Groupes avec de logiques ambitions. Pilote a pris ses 3ans le 5 juin seulement et peut encore progresser dans les mois qui viennent. Ce Prix Daphnis est aussi l’occasion de revoir Sefri (Jazil), qui avait été la grosse sensation du meeting de Cagnes-sur-Mer. Il avait bien couru ensuite dans le Prix La Force (Gr3), terminant deuxième de Triple Threat (Monsun) pour son premier essai sur le gazon. Comme l’avait indiqué Jean- Claude Rouget, Sefri est un cheval en devenir, qui a encore des progrès à effectuer. Même s’il rentre ici, il doit être compétitif pour participer à l’arrivée. Saint Thomas (Dansili) est l’un des bons chevaux de la cavalerie de 3ans de Pascal Bary. Il n’a pas si mal couru pour son premier essai au niveau Groupe dans le Prix Paul de Moussac (Gr3) et s’annonce compétitif pour une place.