Quatorze jours de mise à pied pour avoir "piqué" l'ambulance

Autres informations / 07.07.2013

Quatorze jours de mise à pied pour avoir "piqué" l'ambulance

Le jockey Danny Mullins s'est vu puni d'une mise à pied de quatorze jours pour une raison originale. Vendredi, à Bellestown (Irlande), le jockey a arrêté sa monture dans un Novice Hurdle. Lassé d'attendre un véhicule pouvant le rapatrier aux balances, alors qu'il devait se peser pour la course suivante, le jockey a décidé de prendre les choses en main. Il a donc utilisé l'ambulance présente sur l'hippodrome et s'est donc conduit lui-même aux balances, pour pouvoir se peser à temps. Les ambulanciers, appartenant à l'Ordre de Malte, se sont donc retrouvés sans équipement et sans moyen de communication. Un responsable de l'Ordre a expliqué aux Commissaires que cela pouvait mettre son équipe en danger. Les Commissaires ont finalement sanctionné le jockey d'une mise à pied de quatorze jours, pour non-respect de la règle 272 (comportement préjudiciable à l'intégrité, au bon déroulement et à la bonne réputation des courses).