Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Saga dream, dans un nouveau registre

Autres informations / 18.07.2013

Saga dream, dans un nouveau registre

Nous n'ignorions pas que Saga Dream (Sagacity) était un cheval de Groupe. Il l’avait prouvé fin 2012, en s’imposant dans le Prix du Conseil de Paris (Gr2), et avait confirmé pour sa rentrée dans le Prix Exbury (Gr3), face à des chevaux en forme. Mais mercredi, dans le Grand Prix de Vichy-Auvergne (Gr3), le gris de Freddy Lemercier a gagné en appliquant une tactique inédite pour lui. Pour la première fois, c’est Christophe Soumillon qui lui était associé, et pour la première fois, il s’est imposé de bout en bout. Puisque personne ne voulait aller devant, son jockey a décidé de prendre ses responsabilités. « Depuis longtemps, je voulais le voir courir ainsi, car souvent, nous nous plaignions du manque de train. Mais ce n’est pas un cheval facile, et il peut se montrer allant. Je n’avais donc pas donné ces ordres-là, mais Christophe a fait le bon choix, pour ne pas subir les démarrages. Le cheval s’est montré bien détendu devant... », nous a expliqué Freddy Lemercier. Saga Dream a en effet imprimé un train peu soutenu à l’épreuve, venant ensuite se caler contre le rail extérieur dans la ligne droite. Les attaques ont alors fusé. Mais Saga Dream a tenu comme un roc. « Après le Grand Prix de Chantilly, j’avais visé cette course. S’il avait mieux couru à Chantilly, nous serions allés sur le Grand Prix de Saint-Cloud, mais nous avons préféré privilégier cette épreuve. J’aurais préféré qu’il pleuve un peu, mais à présent, il se sort de tous les terrains. Le Prix Gontaut-Biron est envisageable, mais rien n’est encore arrêté. À l’automne, nous nous concentrerons sur des épreuves comme le Prix Dollar ou le Prix du Conseil Municipal de Paris. »

VALLY JEM TOTALEMENT RETROUVEE

À un moment, on a pu penser que Shamalgan (Footstepsinthesand) ou même Pump  Pump  Boy (Kingsalsa) allaient le dominer, mais comme à son habitude, Saga Dream est reparti. Et c’est finalement Vally Jem (Dylan Thomas), qui a longtemps galopé en queue de peloton, qui s’est montrée la plus dangereuse. La pensionnaire de Dominique Sepulchre réalise une drôle de performance, car revenir ainsi dans une course sans train n’est jamais aisé. Elle avait montré sa forme en s’imposant dans le Prix Urban Sea (L), et s’est présentée sur cette course sur la montante. Son entraîneur nous a confié : « Vally Jem a couru de façon remarquable. Dans une course sans trop de train, venir finir comme ça, c'est fort. Elle n'a fait que pousser le gagnant, mais l'a inquiété tout de même. Arnaud Bourgeais adore cette jument. Il ne lui donne jamais un coup de cravache de trop et l'a montée une nouvelle fois de façon remarquable. L'an dernier, nous avions dû lui enlever un ovaire. Elle a été longtemps arrêtée et est revenue progressivement cette saison au fil des courses. Là, nous la retrouvons totalement. »

SAONOIS DEÇOIT

La déception est venue de Saônois (Chichicastenango). Le lauréat de Jean-Pierre Gauvin trouvait là une occasion idéale pour rebondir, après avoir déçu dans le Grand Prix de Chantilly (Gr2), qui n’était pas le choix initial de son entraîneur. Le poulain s’est montré un peu brillant durant la course, mais dans la ligne droite, alors qu’il semblait avoir des ressources, il n’a pas été capable d’accrocher l’accélération des premiers.

LE MEILLEUR ELEMENT DE LA FAMILLE

Exception génétique, Saga Dream est le meilleur produit de sa famille. Du côté de sa lignée maternelle, il est le seul à s’être distingué dans les courses principales. Sa mère, Manixa (Manninamix), a couru dix fois pour une seule victoire. Saga Dream est pour l’instant son seul vainqueur. Freddy Lemercier l’avait achetée à réclamer mais la jument n’a couru que deux fois sous son entraînement, victime de problèmes de jambes. Il l’a alors vendue une somme modique à des salariés de son écurie de débourrage-préentraînement, les frères Baudouin et Frédéric Landais, qui l’ont mise à l’élevage. En 2011, la jument a pouliné d’un propre frère de Saga Dream, nommé History Dream, et elle a un yearling de Youmzain.

 

GRAND PRIX DE VICHY-AUVERGNE

Gr3 - Plat - 80.000- 2.000m - Pour chevaux entiers, hongres et juments de 3 ans et au-dessus. Poids: 3 ans, 53k.

1er  SAGA DREAM (H7)

C. Soumillon (60) 2'07''79. Sagacity & Manixa

Pr./Ent. : F. Lemercier - El. : Anthony Audouin

2e   VALLY JEM (F4)

A. Bourgeais (56,5) ENC.

Dylan Thomas & Ballymena Lassie

Pr. : Ec. Saint Martin

Ent. : D. Sepulchre - El. : Scea Bissons

Arqana, août 2010, Deauville, Yearling, 70.000 €, Reboursière et de Montaigu (rachat)

3e   SHAMALGAN (M6)

R.-C. Montenegro (58) 2 1/2 L.

Footstepsinthesand & Genevale

Pr. : A. Amirkulov - Ent. : X. Thomas-Demeaulte

El. : Mathieu Daguzan-Garros

Arqana, août , Deauville, Yearling, 80.000 €, Granges à Arslangirey Savujev

Arqana, novembre 2010, Saint-Cloud, Cheval à l’entraînement, 270.000 €, Shavuyev (rachat)

Arqana, octobre 2011, Saint-Cloud, Cheval à l’entraînement, 200.000 €, Shavuyev à Prime Equestrian Sarl

Arqana, octobre 2012, Saint-Cloud, Cheval à l’entraînement, 64.000 €, Prime Equestrian à Hubert Guy Bloodstock Arqana, novembre 2012, Deauville, Cheval à l’entraînement, 54.000 €, Nakkachdji à Hautières Bloodstock Sasu