Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Succès pour la july sale

Autres informations / 17.07.2013

Succès pour la july sale

La July Sale de Fasig-Tipton a été un succès, ce lundi 15 juillet. Cent soixante-trois yearlings sont passés sur le ring, pour un chiffre d’affaire de 14.635.000 dollars. Le prix moyen, de 89.785 dollars, est en hausse de 10,4 % par rapport à 2012, tandis que le prix médian a enregistré une hausse de 20 %, à 72.000 dollars. Le taux de rachat est quant à lui estimé à 26,6 %, contre 33,2 % l’an dernier.

Le top price a été enregistré à 460.000 dollars. Il s’agit d’une pouliche par Desert Party et Lil Cozette (Kris S.). Consignée par Allied Bloodstock, elle a été achetée par Regis Farm, entité derrière laquelle se trouve Nat Rea, très actif sur le marché des ventes américaines depuis le début de l’année. Il s’agit du meilleur top price enregistré depuis 2006, lors de cette July Sale, par un yearling. Même si ce chiffre est loin des 1.200.000 dollars atteints cette année- là.

Cette vente Fasig-Tipton proposait aussi une nouveauté : l’inauguration de la Summer horses of racing age Sale. Cinquante-cinq chevaux sont passés sur le ring, pour un chiffre d’affaire de 5.819.000 dollars. Le prix moyen est estimé à 105.800 dollars, et le prix médian à 45.000. La barre symbolique du million de dollars a d’ailleurs été atteinte. Castleton Lyons et donc Shane Ryan ont en effet investi cette somme pour acheter la pouliche de 4ans Starship Truffles (Ghostzapper).

Starship Truffles s’est imposée le 6 juillet dernier dans un Gr1, le Princess Rooney Handicap, et a été ajoutée tardivement à cette vente suite à cette victoire. La pouliche avait été réclamée, en juillet 2012, pour la somme de 6.250 dollars ! Elle a ensuite été rachetée, en privé, par Chasing Tails Stables, qui la présentait ce lundi sur le ring.

Boyd Browning Jr, Président de Fasig-Tipton, a déclaré : « Cette vente fait du bien. Les personnes présentes sur le terrain ces vendredi, samedi et dimanche, ont senti l’enthousiasme et l’énergie autour de la vente et le business autour du pur-sang. C’est un signe encourageant pour l’industrie et ses participants, et cela annonce beaucoup de bien pour Saratoga et toutes les ventes de yearlings en Amérique du Nord, en 2013. C’est important de commencer avec une vente solide et nous sommes satisfaits des résultats. »

La saison de vente des yearlings, aux États-Unis, commence donc de belle façon.