Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Une première journée qui remplit sa mission

Autres informations / 04.07.2013

Une première journée qui remplit sa mission

LES GRANDS INDICATEURS

2ans Présentés     Vendus (%)         C.A.  Prix moyen (évol.)        Prix médian (évol.)        Top

price

2013 72      45

(65,28 %)       1.136.000 €         21.649 € (+ 18,5 %)     14.000 € (+ 27 %)            120.000 €

2012 64      45

(70,31 %)       890.500 €   18.267 € (+ 14 %)         11.000 € (- 21%)           82.000

STORE 2

2013 47      30

(63,83 %)       685.500 €   21.717 € (- 1,84 %)       22.000 € (+ 37,5 %)      60.000

2012 39      24

(61,54 %)       558.500 €   22.125 € (+ 4,9 %)        16.000 € (+ 6,7%)         100.000

 

STORE 3

2013 19      14

(74,68 %)       419.000 €   29.679 € (+ 24,35 %)    28.000 € (+27 %)          66.000

2012 34      15

(44,12 %)       376.000 €   23.867 € (- 44 %)          22.000 € (- 38,9 %)       75.000

Cette première journée de la vente d’été d'Arqana

était consacrée aux 2ans et aux stores. Chez les 2ans, il s’agit d’une seconde

session du programme des breeze up et la vente a bien rempli son rôle, celui de

rattrapage pour des poulains qui avaient besoin d’un peu plus de temps. Pour la

première fois dans l'histoire de cette vente, un poulain a dé- passé les

100.000 euros. La pouliche en question, très bien née puisque fille d’une

gagnante de Listed, restera en France, puisqu’elle a été achetée 120.000 euros

par un propriétaire français, Jean Romero, et elle ira à l’entraînement chez

Marc Pimbonnet. Les lots présentés par Mocklershill ont également connu

beaucoup de succè et au final, le prix médian (à 14.000 euros) ainsi que le

prix moyen (21.649 euros) ont connu des progressions significatives. Le taux de

vendus est en revanche en repli, à 65,28 % alors qu’il s’élevait à 70,31 % l’an

dernier. « Pour ce créneau, cette vente a parfaitement rempli sa mission, a

analysé Éric Hoyeau. Le C.A. est en hausse de presque 25 %. Le taux de vendus

est en léger repli, mais il est vrai que beaucoup de poulains n’étaient pas

éligibles aux primes. La diversité des acheteurs, français comme

internationaux, est un autre motif de satisfaction. » Chez les stores, dès

qu’un poulain correspondait au type recherché, c’est-à-dire avec suffisamment

de modèle et un pedigree correct, il atteignait facilement une fourchette

comprise entre 30.000 et 60.000 euros. Comme l’an dernier, la demande pour la

qualité a du mal à être assouvie. « Il reste en France une culture de la vente

amiable des chevaux d’obstacle, qui nous empêche de rassembler une offre plus

importante en termes de qualité. Pourtant, une nouvelle fois, nous avons prouvé

que nous avons la capacité à attirer, promouvoir et recevoir la clientèle pour

ce genre de chevaux », conclut Éric Hoyeau.

LES FAITS MARQUANTS

LES 2ANS

UN BEAU CADEAU

D’ANNIVERSAIRE POUR JEAN ROMERO

#15 f Sinndar & Rainbow Dancing, par

Rainbow Quest 120.000 €

Acheteur : Marc Pimbonnet

Vendeur : Écurie Prévost-Baratte

Cette pouliche alezane, premier produit de la gagnante de Listed Rainbow Dancing (Rainbow Quest), a

occasionné une belle bataille, mais c’est finalement un client de Marc

Pimbonnet, Jean Romero, qui a eu le dernier mot à 120.000 euros. L’entraîneur

lyonnais nous a raconté : « Jean Romero revient dans les galopeurs après avoir

tenté sa chance chez les trotteurs. Il a déjà une pouliche chez moi et bien

sûr, celle-là rejoindra également mon écurie. Cette pouliche a tout, et M.

Romero a eu un coup de cœur. C’est lui qui l’a choisie. Je ne pensais pas qu’il

monterait autant pour elle, mais il s’est fait un beau cadeau d’anniversaire !

» Rainbow Dancing est une fille de Danceabout

(Shareef Dancer), lauréate des Sun Chariot Stakes (Gr2).

LES PREMIERS US RANGER

SÉDUISENT

#87c M US Ranger &

Dynamous, par Dynaformer 80.000 €

Acheteur : Russel Mac Nabb

Vendeur : Ballycullen Stables

Ce poulain appartient à la première génération d'US Ranger. Il est issu

d’une poulinière américaine, Dynamous (Dynaformer),

gagnante de Stakes et déjà mère de Nova

Kediet (Speightstown), gagnant à Deauville. C’est Russel Mac Nabb qui

l’a emporté pour 80.000 euros. Le courtier nous a confié : « Je l’ai acheté

pour un client de Singapour et il ira à l’entraînement chez Gary Moore. Il

était inscrit à la vente breeze up de Kempton, mais il a eu un suros avant de

passer. Finalement, ce temps supplémentaire lui a fait du bien et il a effectué

un bon "breeze" hier. »

LES 2ANS

UN "OASIS

DREAM" TARDIF POUR LAURENT BENOÎT

#24 M Oasis Dream & Source of Life, par

fasliyev 80.000 €

Acheteur : Broadhurst Agency

Vendeur : Mocklershill

Présenté à la vente Tattersalls Craven breeze up

et racheté pour 28.000 Guinées, ce poulain avait manifestement besoin de temps

pour s’épanouir. Il a été adjugé 80.000 euros à Laurent Benoît, qui nous a dit

: « C’est un très beau poulain, bien né mais tardif, avec lequel nous allons

prendre notre temps. Il a effectué un bon canter hier. Je ne sais pas encore chez

qui il ira à l’entraînement... » C’est un produit d’Oasis Dream et d’une mère qui n’a pas couru, mais qui est sœur d’Australie (Sadler’s Wells), gagnante

du Prix de Flore (Gr3). Sa troisième mère n’est autre qu’Albertine, la mère d’Arcangues. C’est donc une grande

souche Wildenstein.

ENCORE MOCKLERSHILL...

#19 M Dutch Art &

Rotunda, par Pivotal 75.000 €

Acheteur : Russel Mac Nabb

Vendeur : Mocklershill

Beau poulain alezan, qui a lui aussi réalisé un bon "breeze"

mardi, ce fils de Dutch Art partira

en Grande-Bretagne. Il était présenté par Mocklershill, et c’est le propre

frère de Moortahan, troisième d’un maiden à Kempton. Le courtier anglais Russel

Mac Nabb a signé le bon à 75.000 euros et nous a déclaré : « Nous avons connu

beaucoup de succès avec Dutch Art. C’est un beau poulain qui a bien travaillé,

et il est bien né puisque sa mère est une fille de Pivotal. Il ira à

l’entraînement chez Gary Moore. Je pensais qu’il ferait entre 60.000 et 100.000

euros, donc nous sommes dans cette fourchette... »

UNE HISTOIRE ITALIENNE

#5 M Holy Roman Emperor

& Monetary, par Winged Love 42.000 €

Acheteur : Roberto Bugatti

Vendeur : Mocklershill

Encore un lot présenté par Mocklershill qui arrive

dans les "top"... Impressionnant au physique, ce fils d'Holy Roman Emperor est issu de Monetary (Winged Love), deuxième du

Prix Minerve (Gr3). Élevé en Italie, il a séduit des investisseurs italiens,

comme nous l’a expliqué Alessandro Botti, chez qui il ira à l’entraînement : «

C’est un client italien, Roberto Bugatti, qui l’a acheté. Nous connaissons bien

le poulain, car il a été élevé dans un bon haras italien. Il ne sera pas

spécialement précoce. Je pense qu’il fera un cheval de 1.600 à 1.800m, et qu’il

débutera plutôt en septembre. » Alessandro Botti avait déjà déniché Malossol (Rahy) à cette vente. Il a

ensuite gagné une Listed en Italie.

UN "SHAMARDAL"

POUR MARKUS NIGGE

#14 M Shamardal &

Policalle, par Poliglote 42.000 €

Acheteur : Markus Nigge

Vendeur : Écurie Prévost-Baratte

Ce poulain avait atteint les 48.000 euros sur ce ring, alors qu’il

était yearling. Markus Nigge a donc réalisé une bonne affaire en le payant

42.000 euros. C’est un petit-fils de Mercalle

(Kaldoun), la lauréate du Prix du Cadran (Gr1). L’entraîneur deauvillais

a confié : « Ce ne sera pas forcément un 2ans, mais c’est un poulain équilibré,

dont le canter était bon. Je l’ai acheté pour Lutz Bongen, qui est déjà client

chez moi. »

LES STORES

PUISQUE TU PARS... EN

ANGLETERRE

#105 PUISQUE TU PARS

(H3) 60.000 €

(Walk in the Park &

Pierre Azurée, par Le Glorieux)

Acheteur : Russell Mac Nabb

Vendeur : Écurie d’Esque

Ce fils de Walk

in the Park est issu d’une jument qui s’est placée en obstacle. Même si

son pedigree ne comporte pas beaucoup de black type, le modèle du poulain,

ainsi que son "breeze" de mardi, ont séduit les acheteurs et Russell

Mac Naab, déjà actif chez les 2ans, a dû monter jusqu’à 60.000 euros pour

l’emporter. Il nous a raconté : « J’aime bien le père du poulain, qui était un

très bon cheval de course. Il a un beau modèle et a bien travaillé. Il ira chez

Gary Moore, pour un client existant. Je ne pensais pas l’avoir à ce prix, donc

je suis ravi. »

DAVID PIPE FAIT SES

EMPLETTES

#161 CHIC THEATRE (H3)

66.000 €

(King’s Theatre & La

Reine Chic, par Balleroy)

Acheteur : HB

Vendeur : Écurie des Noës

Ce poulain présente un pedigree d’obstacle de tout premier plan,

puisqu'il s'agit du frère de Cigliano (Poliglote),

gagnant de Listed, et sa mère a aussi gagné à ce niveau sur les haies. C’est

une sœur de Le Roi Chic (Balleroy),

gagnant du Prix Montenica (L). Hubert Barbe, qui a longtemps bagarré avec Guy

Petit, a signé le bon à 66.000 euros et nous a déclaré : « Le poulain a fait un

très bon "breeze" hier et il est issu d’une famille que nous aimons

beaucoup. Il ira à l’entraînement chez David Pipe, pour un nouveau client. »

#99 ARCHANGE D’IRLANDE

(H3)

(Saint des Saints &

Nocéane, par Pistolet Bleu) 52.000 €

Acheteur : HB

Vendeur : The Channel Consignment

Ce fils de Saint des Saints,

étalon de tête en obstacle, est un frère de Seigneur d’Irlande (Mansonnien), troisième du Grand Steeple-Chase

de Printemps (L) au Lion-d’Angers. Sa mère était aussi une bonne jument

d’obstacle, puisqu’elle s’est placée des Prix d’Iéna et de Chambly (L-rs).

Archange d'Irlande a été adjugé à Hubert Barbe, accompagné de David Pipe, pour

la somme de 52.000 euros. L’entraîneur irlandais nous a raconté : « Évidemment,

son père est très confirmé et sa mère a déjà bien produit. C’est le poulain de

la vente que j’ai préféré. Dans un premier temps, il va aller sur les bumpers.

Je l’ai acheté pour un client existant. »

#95 ASTEROIDE D’ALBAIN

(H3)

(Dom Alco & Naiade

du Moulin, par Ragmar) 48.000 €

Acheteur : HB

Vendeur : David Lumet

David Pipe est un amoureux de Dom Alco, dont les produits se font de

plus en plus rares... Il entraîne en effet l’un de ses meilleurs fils, Grands Crus, acheté également lors de

ces ventes par l’intermédiaire d'Hubert Barbe, présent à ses côtés. Il est allé

jusqu’à 48.000 euros pour emporter cet AQPS de 3ans. Il nous a dit : « J’ai

connu beaucoup de succès avec les "Dom Alco" et ils se sont très bien

vendus lors des ventes britanniques. C'est un très beau poulain, qui a bien

travaillé, et compte tenu de son pedigree, il s'agit d'un bon rapport

qualité/prix. »

#147 BÉGUIN D’OUDAIRIES

(H2)

(Network & Hanebane,

par Djarvis) 60.000 €

 Acheteur : Highflyer Bloodstock

Vendeur : Élevage d’Oudairies

Ce poulain est un frère de Net

d’Oudairies (Port Lyautey), gagnant du Prix Bango. David Powell est

monté jusqu’à 60.000 euros pour l’emporter. Il nous a raconté : « Je l’ai

acheté pour un client qui préfère rester anonyme, mais il reste en France.

C’est un grand et beau poulain et son père est particulièrement à la mode en ce

moment ! »

LE FRERE DE NACARAT POUR

TOM GEORGE

#144 BARAZA (H2)

(Smadoun & Gerbora,

par Art Bleu) 52.000 €

Acheteur : Tom George

Vendeur : Haras de Pelmer

Propre frère de Nacarat, gagnant de Gr1 outre-Manche, ce poulain a logiquement

attiré les convoitises de l’entraîneur du champion, Tom George, qui a dû

dépenser 52.000 euros pour l’emporter. Il nous a raconté : « Il a encore plus

de modèle que son frère et évidemment, j’étais venu principalement pour lui. Je

l’ai acheté pour le même propriétaire que Nacarat, Simon Clarke. »

LE PREMIER PRODUIT D’EN

LA CRUZ POUR BERTRAND LE METAYER, EN TOUTE LOGIQUE...

#138 EOZ THE BEST (F2)

(Martaline & En La

Cruz, par Robin des Champs) 50.000 €

Acheteur : BLM Bloodstock

Vendeur : Élevage des Trois Rivières

Entre Bertrand Le Métayer et En

La Cruz, la mère de cette pouliche de 2ans, c’est une longue histoire et

le courtier ne voulait surtout pas laisser passer son premier produit. Il nous

a en effet raconté : « J’avais acheté En La Cruz une première fois pour Robert

Ogden, sous les couleurs duquel elle a eu une belle carrière. Puis je l’ai

achetée une nouvelle fois, pensant la mettre à l’élevage, cette fois pour

Florent Couturier. Nous l’avons finalement remise à l’entraînement chez Marcel

Rolland et elle a réalisé une seconde carrière tout aussi brillante. La

pouliche était déjà passée en vente yearling, mais je n’avais pas de client.

Cette fois, j’en ai un, un syndicat d’amis anglais et elle restera à

l’entraînement en France, mais je ne sais pas encore chez qui. Nous devons en

discuter. La pouliche ressemble beaucoup à la mère dans son modèle. En La Cruz

donnait tout en course. Il lui manquait peut-être l’étincelle des champions,

mais elle était incroyablement dure... »

LE FRERE DE MEMOUSSE IRA

CHEZ FRANÇOIS NICOLLE

#116 GARS BAR DINE (H2)

(Martaline & Treekle

Toffee, par Cadoudal) 41.000 €

Acheteur : PB Bloodstock

Vendeur : Neustrian Associates (Haras du Buff)

Ce poulain était déjà passé en vente l’an dernier, mais il a eu plus de

succès quelques mois plus tard. C’est le frère de Memoussu (Laveron), deuxième du Prix William Head (L), et sa mère

est une sœur d’Ungaro (Épervier

Bleu), gagnant de Gr1 outre-Manche. Pierre Boulard a réussi à l’avoir à 41.000

euros. Le courtier nous a dit : « C’est un poulain qui se déplace

magnifiquement bien et il est issu de la famille de Hyères III, qui me tient

particulièrement à cœur. J’avais peur que les Anglais soient également

intéressés par ce cheval, aussi suis-je donc ravi d’avoir pu l'acquérir. Il ira

chez François Nicolle, pour une propriétaire ayant déjà des chevaux chez lui. »