Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Vorda et védeux, deux "v" pour vitesse et vélocité

Autres informations / 21.07.2013

Vorda et védeux, deux "v" pour vitesse et vélocité

Les étrangers sont présents en force dans ce Prix Robert Papin (Gr2). Les Britanniques délèguent quatre poulains, tandis que l’Italie, qui connaît une bonne réussite dans cette épreuve, aura une pouliche au départ. Les étrangers, et surtout les Britanniques, ne sont pas à sous-estimer dans ce type d’épreuve. 1.100m pour les 2ans, c’est leur sport. Mais ils ne délèguent pas de poulain de la trempe de Reckless Abandon (Exchange Rate) cette année. Et les Français s’annoncent finalement bien armés, notamment avec les rapides Vorda (Orpen) et Védeux (Elusive City).

LA FLECHE VORDA

En deux sorties, Vorda a à chaque fois impressionné. La pouliche, entraînée par Philippe Sogorb, avait annihilé l’opposition à l’occasion de ses débuts à Chantilly. Elle laissait facilement la bonne Aventure Love (Orpen), qui avait déjà une course dans les jambes, à une longueur et demie. Aventure Love s’est classée deuxième de Listed, en début de semaine à Vichy. Pour sa deuxième sortie, Vorda s’est imposée en quelques foulées dans le Prix La Flèche (L), à Maisons-Laffitte. Les limites de la demoiselle sont inconnues. Il y aura cent mètres de plus à couvrir ce dimanche mais, au vu de son récent succès, cela ne sera pas un problème. Philippe Sogorb a fait de ce Prix Robert Papin un objectif. Vorda sera redoutable.

VEDEUX PASSE LA VITESSE SUPERIEURE

Gagnant du Prix du Bois (Gr3), Védeux possède le meilleur titre de la course, et c’est tout logiquement qu’on le retrouve au départ de ce Gr2. Le Prix du Bois a d’ailleurs toujours été un excellent tremplin vers le Prix Robert Papin, et les gagnants de ce Gr3 connaissent une bonne réussite ensuite dans ce Gr2 de Maisons-Laffitte.

Védeux avait battu Princess Bavaroise (Desert Prince) pour ses débuts, et celle-ci s’est imposée ce lundi dans le Prix des Rêves d’or – Jacques Bouchara (L), lundi à Vichy, devant Aventure Love. Védeux a ensuite été aligné au départ du Prix du Bois (Gr3). Il s’est vite retrouvé en tête et n’a jamais été inquiété. Sur le papier, la victoire dans ce Prix Robert Papin devrait se jouer entre lui et Vorda.

LES DEUX ATOUTS DE MATTHIEU PALUSSIERE

Matthieu Palussière aura deux poulains au départ : Another Party (Pomellato), battu par Védeux dans le Prix du Bois, et Muharaaj (Iffraaj), devancé par Vorda dans le Prix La Flèche. Ce sont deux bons poulains, mais ils s’annoncent barrés pour la victoire. Cependant, une place sur le podium est dans leurs cordes. On aura peut-être une préférence pour Another Party : il a réalisé une très belle performance dans le Prix du Bois. Longtemps en dernière position, il a tracé une excellente fin de course.

QUID DES ETRANGERS ?

Quatre français au départ, et quatre anglais face à eux. Les plus dangereux devraient être Ambiance (Camacho) et Extortionist (Dandy Man), même si Vorda et Védeux leur semblent supérieurs. Après des débuts plus que moyens, Ambiance, entraîné par Mick Channon, s’est rattrapé en remportant son maiden pour sa deuxième sortie. Il s’est ensuite classé quatrième (sur quatorze) des Norfolk Stakes (Gr2) à Royal Ascot, remportés par l’américain No Nay Never (Scat Daddy). Rappelons que le pensionnaire de Wesley Ward vise désormais le Prix Morny (Gr1). Il s’est rattrapé ensuite en remportant facilement les Dragon Stakes (L). Ambiance est difficile à situer : il avait faibli en fin de course sur les 1.000m des Norfolk Stakes, mais reste sur un succès aisé, sur la même distance, au niveau Listed. Il s’annonce comme le plus dangereux de la coalition britannique.

Extortionist est quant à lui un pensionnaire d’Olly Stevens. Le professionnel a obtenu sa licence d’entraîneur au début de l’année 2013, mais il possède déjà une grande expérience, ayant travaillé au service d’entraîneurs sur pas moins de trois continents. Olly Stevens s’est installé en juillet 2012 à Robins Farm Stable, après que le Cheikh Fahad Al Thani a racheté la propriété. Olly Stevens bénéficie du soutien de la famille Al Thani : il a trente-trois chevaux sous sa responsabilité, et deux tiers d’entre eux appartiennent au Cheikh du Qatar où à l’un de ses frères. Extortionist est la propriété du Cheikh Suhaim Al Thani. Il reste sur un succès dans les Windsor Castle Stakes (L), dans lesquels il devançait nettement Anticipated (Whipper), un pensionnaire de Richard Hannon qui sera aussi au départ de ce Prix Robert Papin. Cette ligne semble compromettre les chances d’Anticipated, mais la hiérarchie bouge vite chez les 2ans, et un poulain de cet âge entraîné par Richard Hannon n’est jamais à prendre à la légère. Enfin, Lady Chantilly (Kodiac) reste sur un échec au niveau Listed, dans les Empress Stakes. Pour elle, ce sera compliqué.

Terminons par l’italienne Omaticaya (Bernstein). Gagnante de Listed, elle reste sur une deuxième place dans le Premio Primi Passi (Gr3) où, selon son entraîneur, elle s’est montrée plus surprise par le gagnant que réellement battue. Elle a montré des moyens, et l’Italie a déjà bien réussi dans cette épreuve. La méfiance est donc de mise.