Deux belles impressions, deux belles promesses

Autres informations / 21.08.2013

Deux belles impressions, deux belles promesses

Le Criterium du Fonds Européen de l’Élevage (L)

2013 a répondu aux attentes. C’est un bon cru qui a été vu à l’œuvre sur le

mile deauvillais. Le lauréat, Ectot (Hurricane

Run), et son dauphin, Baby Foot (Footstepsinthesand),

ont dominé nettement le reste du lot. Ils ont confirmé leurs dernières sorties,

au cours desquelles ils avaient laissé d’excellentes impressions visuelles. Le

nez au vent, étant même légèrement contrarié par Elliptique?(New Approach) dans le tournant final, Ectot n’a pas eu un parcours

très facile. Dans la ligne droite, il a rapidement pris l’avantage, avant de

résister de peu à Baby Foot pour finir. Sans avoir un changement de vitesse

brutal, Ectot possède une longue accélération, qui use ses rivaux. De par son

modèle, on peut penser qu’il sera encore meilleur sur de plus longues distances

et à 3ans. Ectot est un grand poulain, très long, qui réalise ses performances

actuelles sur sa classe, et non sur sa précocité. « Ectot est un cheval posé,

cool dans son comportement, nous a précisé Élie Lellouche, entraîneur du

poulain de Gérard Augustin-Normand. Il n’a pas eu un parcours facile, mais il

le fait bien. » Ectot peut maintenant envisager des courses de Groupes sur 1.600m

comme le Prix des Chênes (Gr3). Jockey d’Ectot, Grégory Benoist a confié : «

Ectot est un poulain qui travaille très bien. Il avait de bonnes

"lignes". Aujourd’hui, je pensais avoir le meilleur de la course.

Nous n’avons pas eu un parcours des plus limpides. Il le fait plaisamment. »

BABY FOOT, SUR LA BARRE

Baby Foot n’est pas passé loin de la victoire.

Attentiste en dernière position, il a transpercé le peloton dans la ligne

droite, pour se retrouver à la lutte avec Ectot. En dépit d’une belle fin de

course, il a dû se contenter de la deuxième place et perd donc son

invincibilité. Néanmoins, il devrait vite gagner une course black type. « Il

court très bien et réalise une bonne performance, nous a confié Frédéric Rossi,

son mentor. Il est battu par un bon cheval. Je suis forcément un peu déçu de

perdre ainsi, mais il prouve que c'est un futur bon cheval. On le reverra dans

de bonnes courses, mais nous ne savons pas encore lesquelles. »

La troisième place est revenue à Elliptique, lequel a fait bonne contenance,

sans pour autant être dangereux pour la victoire.

UN ACHAT COUP DE CŒUR POUR SYLVAIN VIDAL

Représentant de Gérard Augustin-Normand, Sylvain Vidal avait acheté

Ectot pour 75.000 euros aux ventes de yearlings. Il nous a précisé les raisons

qui l’ont poussé à se porter acquéreur du poulain : « C’est une famille que

nous aimons beaucoup, avec Linamix en

père de mère et Danehill comme

père de la troisième mère. Nous avions déjà acheté sa sœur, Merville, une fille de Montjeu, qui avait gagné deux courses

pour Jean-Claude Rouget. Ensuite, nous avions perdu Most Improved, qui nous a battus avec Hermival à Royal Ascot.

C’est donc une famille que nous suivons particulièrement. Ectot est un très

beau poulain, c’était un achat coup de cœur. Déjà yearling, il avait un bon

tempérament. »

LE FRERE DE MOST

IMPROVED

Ectot a donc été acheté 75.000 euros à la vente de yearlings Arqana

d’août 2012. Il est le frère de Most

Improved (Lawman), gagnant des St James’s Palace Stakes (Gr1). Sa

deuxième mère, Mahalia (Danehill),

avait remporté le Prix Imprudence (Listed à l’époque) à Évry. Mahalia a aussi

donné naissance à Albisola (Montjeu),

gagnante du Prix de Flore (Gr3) et placée du Prix de Sandringham (Gr2), du Prix

Allez France (Gr3) et du Prix de la Nonette (Gr3 à l’époque). La troisième

mère, par Mill Reef, avait aussi

bien produit, dont Muroto (Busted),

gagnant du Prix GontautBiron (Gr3).

 

CRITERIUM DU FONDS

EUROPEEN DE L'ELEVAGE

Listed - Plat - A conditions - 122.000€?- 1.600m -

Pour poulains entiers, hongres et pouliches de 2 ans, issus d'étalons inscrits

au Fonds Européen de l'Elevage, ou qualifiés d'après les conditions de la

Breeders'Cup et inscrits au Fonds Européen de l'Elevage et n'ayant pas gagné

une course de Groupe. Poids: 56 k.

1er ECTOT (M2)

G. Benoist (56)

Hurricane Run & Tonnara

Pr. : Assoc. G. Augustin-Normand/Mme E. Vidal Ent.

: E. Lellouche

El. : Ecurie des Monceaux/Ecurie Skymarc Farm

Arqana, Deauville, août 2012, yearling, 75.000 €,

Écurie des Monceaux à Sylvain Vidal

2e BABY FOOT (M2)

F. Blondel (56)

Footstepsinthesand & Baby Houseman

Pr./El. : Jean-Claude Seroul - Ent. : F. Rossi

3e ELLIPTIQUE (M2)

M. Guyon (56)

New Approach & Uryale

Pr./El. : Famille Rothschild - Ent. : A. Fabre

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 40’’12

1.000m à 600m : 25’’07

600m à 400m : 12’’33

400m à 200m : 12’’50

200m à l’arrivée : 11’’82

Temps total : 1’41’’84