Le meilleur stayer français repart en campagne

Autres informations / 18.08.2013

Le meilleur stayer français repart en campagne

Après sa troisième place dans le Gold Cup (Gr1)

d’Ascot, Top Trip (Dubai

Destination) peut être présenté comme le meilleur stayer français. Comme prévu,

il entame sa campagne du second semestre dans le Darley Prix Kergorlay (Gr2),

dont l’édition 2013 est très bien composée. Doté d’un fond inépuisable, il

s’est révélé sur les longues distances cette année, après s’être placé dans le

"Jockey Club" et le Juddmonte Grand Prix de Paris (Grs1). Sa longue

accélération fait souvent merveille, d’autant que, comme il l’a montré en

Angleterre, il est très combatif à la lutte.

Quelques pluies sont annoncées, ce qui n’est pas

pour lui plaire. Néanmoins, la piste deauvillaise étant ferme, on peut penser

que s’il ne pleut que légèrement, Top Trip n’aura aucun problème pour jouer les

premiers rôles. Tenant du titre, Joshua

Tree (Montjeu) remet le couvert. Ses sorties 2013 n’ont pas été

convaincantes, mais en retrouvant les longues distances, il peut se racheter.

D’autant qu’il va rapidement occuper les premiers rangs et peut aller loin.

Impressionnante lauréate des Henry II Stakes (Gr2)

à Sandown, Gloomy Sunday (Singspiel)

n’en était qu’à sa deuxième sortie chez les stayers. Le lot qui lui était

opposé n’était pas exceptionnel et elle passe ici un vrai test face aux

meilleurs spécialistes. Néanmoins, elle reçoit du poids et va trouver sa place

sur ce créneau.

Bonne jument de Quinté, Goldtara

(Gold Away) a progressé pour s’immiscer parmi l’élite des chevaux de

fond. La pluie ne la dérangera pas et elle peut se placer. De même que Véréma (Barathea), gagnante du Prix

Maurice de Nieuil (Gr2). Cette dernière a besoin d’une longue ligne droite pour

trouver son action, et sur le parcours deauvillais, elle peut être prise de

vitesse, avant de bien finir.