Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Romantica en écho à banks hill

Autres informations / 18.08.2013

Romantica en écho à banks hill

C’est sous les yeux de son propriétaire, le prince

Khalid Abdullah, présent à Deauville dimanche, que Romantica?(Galileo) a passé

le poteau en tête dans le Darley Prix Jean Romanet (Gr1). Il y a tout juste

onze ans, un dimanche 18 août 2002, sa mère, Banks Hill (Danehill), s’imposait dans le Prix du Haras de

Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1), pour sa deuxième tentative dans

cette épreuve. En 2011, elle s’était classée en effet deuxième. L’émotion était

donc présente dans le clan du Prince alors que la pouliche revenait,

victorieuse, aux balances.

Romantica a galopé en tête du peloton, au côté de Dalkala (Giant’s Causeway). Dans la

phase finale, elle a placé une longue accélération pour gagner. Sarkiyla (Oasis Dream) a tracé une

belle fin de course, s’emparant de la deuxième place aux dépends de sa camarade

d’entraînement et de couleurs Dalkala, troisième.

ROMANTICA REMPORTE SON

PREMIER GR1

Toutes les pouliches au départ de l’épreuve

étaient à la recherche de leur premier Gr1. Romantica décroche donc le Graal.

Pourtant, l’entourage de la pouliche avait eu quelques inquiétudes ce matin –

un peu comme l’entourage de No Nay Never !

La fille de Galileo aime le bon terrain, et la

pluie tombée dans la soirée et dans la nuit n’était pas à son avantage. « Nous

étions un peu inquiets lorsque nous avons vu la pluie tomber, nous a confirmé

Teddy Grimthorpe, manager de Juddmonte Farms. Mais ici, cela s’assèche assez

vite. Elle a aimé le terrain aujourd’hui, la pluie n’était pas si forte que

cela hier. »

La prochaine sortie de Romantica est encore à

définir, même si son entourage a déjà une petite idée. « La prochaine étape, la

plus logique, c’est le Qatar Prix de l’Opéra (Gr1) à Longchamp, lors du

week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe », a déclaré Teddy Grimthorpe.

Maxime Guyon était lui aussi ravi de décrocher ce

Darley Prix Jean Romanet avec Romantica : « Je suis très heureux que Romantica

remporte cette course car elle cherchait sa victoire à ce niveau. Aujourd'hui,

il n'y avait pas beaucoup de partants et la plupart des chevaux devaient

attendre. Ma partenaire était bien détendue, nous n'avons pas été vite du tout.

La course n’a vraiment démarré que dans les huit cents derniers mètres. C'est

vrai que, hier soir, j'étais inquiet avec la pluie qui tombait. Mais ce n'était

pas très souple, et nous sommes allés en dehors, pas dans les traces, ce qui

était mieux. »

UN PEDIGREE DE REVE

Romantica est née dans la pourpre. Son père est

Galileo, et sa mère est la championne Banks

Hill Danehill), lauréate du Prix Jacques Le Marois, des Coronation

Stakes et du Breeders’ Cup Filly and Mare Turf (Grs1), où elle avait humilié

les américaines pourtant traitées au Lasix.

Au haras, Banks Hill a donné Ideal World (Kingmambo), gagnant des

Prix Pelleas et de Reux (L-rs). Après Romantica, elle a une 3ans inédite par Oasis Dream, qui été déclarée à

l’entraînement chez André Fabre et est depuis sortie en vue d’exportation.

Banks Hill est issue d’Hasili (Kahyasi), lauréate du Prix des Sablonnets (L), mais

surtout mère de sept produits black types ! Dansili (Danehill), Banks

Hill, Heat Haze (Green

Desert), Intercontinental (Danehill),

Cacique (Danehill), Champs Élysées (Danehill) et Deluxe (Storm Cat).

ALAIN DE ROYER DUPRE

DONNE RENDEZ-VOUS A L’AUTOMNE

Sarkiyla et Dalkala se sont classées

respectivement deuxième et troisième de ce Darley Prix Jean Romanet. Dalkala

s’est montrée courageuse après avoir mené, tandis que Sarkiyla traçait une fin

de course remarquée. Toutes deux portent la casaque de Son Altesse le prince

Aga Khan et son entraînées par Alain de Royer Dupré : « C’est plaisant. Les

deux pouliches sont placées de Gr1, c’est important. Mais la gagnante était

supérieure aujourd’hui, et elle était sur son terrain. » L’entraîneur estime en

effet que ses deux pensionnaires pourront fournir une meilleure performance sur

des pistes plus assouplies. « Je donne rendez-vous avec mes deux pouliches sur

terrain souple, à l’automne. Sarkiyla est meilleure en terrain lourd, et

Dalkala s’est déjà imposée en terrain très souple, donc cela ne la dérangera

pas. Et elles seront meilleures sur des grandes pistes. »

TEDDY GRIMTHORPE :

« NOUS NE POUVIONS RÊVER MIEUX »

La victoire de Romantica a fait très plaisir à son

entourage, tout particulièrement parce qu’elle a eu lieu sur cet hippodrome, et

lors de cet avant-dernier week-end d’août. Lord Teddy Grimthorpe, manager de

Juddmonte Farms, nous a déclaré : « C’est fantastique ! Gagner ici, à

Deauville, avec une fille de Banks Hill, pouvions-nous rêver mieux ? Sa mère

avait gagné le "Jacques Le Marois" ici, lors de ce week-end. »

 

DARLEY PRIX JEAN ROMANET

Gr1 - Plat - Femelles - 250.000€?- 2.000m -

Pour juments de 4 ans et au-dessus. Poids: 57 k.

1re ROMANTICA (F4)

M. Guyon (57)

Galileo & Banks Hill Pr. : K. Abdullah

Ent. : A. Fabre

El. : Juddmonte Farms

2e SARKIYLA (F4)

2'10''72.

C.-P. Lemaire (57)

Oasis Dream & Sarlisa

Pr. : S. A. Aga Khan

Ent. : A. de Royer Dupré - El. : S.A. Aga Khan

3e DALKALA (F4)

C. Soumillon (57)

Giant's Causeway & Daltaya

Pr. : S. A. Aga Khan

Ent. : A. de Royer Dupré - El. : S.A. Aga Khan

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’11’’43 De 1.000m à 600m :

25’’62 De 600m à 400m : 11’’21

De 400m à 200m : 10’’89

De 200m à l’arrivée : 11’’57 Temps total :

2’10’’72