Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un défi américain pour vorda

Autres informations / 18.08.2013

Un défi américain pour vorda

Le Darley Prix Morny (Gr1) édition 2013 est

résolument international, avec la présence au départ de No Nay Never (Scat Daddy), entraîné par Wesley Ward. Face à cet

envahisseur ambitieux et à une coalition étrangère présente en force, la France

compte en priorité sur Vorda?(Orpen),

invaincue et impressionnante à chacune de ses sorties.

LE GRAND JOUR POUR VORDA

Vorda est sans conteste la meilleure 2ans

française. Ce Darley Prix Morny peut lui permettre de s’imposer comme l’une,

sinon la, meilleure 2ans européenne. Vorda retrouve des concurrents qu’elle a

déjà nettement battus, et qui devraient, sauf défaillance de la pouliche, se

disputer les places sur le podium derrière elle. L’italienne omaticaya (Bernstein) s’est classée

bonne deuxième du Prix Robert Papin (Gr2).

Cela n’est pas suffisant pour la victoire, surtout

avec cent mètres de plus. Védeux (Elusive

City), vainqueur du Prix du Bois (Gr3), s’est classé troisième du "Robert

Papin". Il dispose aussi d’une première chance pour les places, d’autant

qu’il était un peu frais pour le "Papin". Muharaaj (Iffraaj), quatrième du Gr2 mansonnien, tente un drôle de

pari puisqu’il s’est classé troisième du Prix de la Vallée d’Auge (L) ce jeudi.

Richard Hannon a fait appel à Christophe Soumillon pour piloter Anticipated (Whipper), cinquième du

"Robert Papin". Il vient de se classer deuxième dans les Molecomb

Stakes (Gr3) de son camarade d’entraînement Brown Sugar (Tamayuz), aussi en lice dans ce Darley Prix Morny.

NO NAY NEVER,

L’AMERICAIN D’ASCOT

Vorda s’annonce très difficile à battre, mais s’il

y en a un qui peut y parvenir, c’est No Nay Never. Le poulain entraîné par

Wesley Ward, au physique impressionnant, a remporté les Norfolk Stakes (Gr2) de

toute une classe à Royal Ascot.

Mal parti, il est vite revenu et n’a jamais cessé d’accélérer pour

passer le poteau nettement en tête. Il va découvrir les 1.200m, mais, vu ce

qu’il a réalisé sur le tracé particulier d’Ascot, il doit tenir la distance.

Reste à savoir si ce nouveau voyage depuis les États-Unis ne l’a pas affecté.

Selon son entraîneur, il est en grande forme, prêt à réaliser sa valeur pour

ses débuts sous les couleurs Tabor. Royal Ascot sera aussi représenté via Rizeena (Iffraaj). Elle avait

impressionné dans les Queen Mary Stakes (Gr2), au cours desquels elle devançait

d’ailleurs une pensionnaire de Wesley Ward. Mais elle vient de décevoir en se

classant seulement deuxième des Duchess of Cambridge Stakes (Gr2).