Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Vente d’aout arqana - j2 : la partie 1 atteint des sommets

Autres informations / 18.08.2013

Vente d’aout arqana - j2 : la partie 1 atteint des sommets

LES GRANDS INDICATEURS

CUMULES DES DEUX JOURS (SAMEDI ET DIMANCHE )

Jour 1 et jour 2 (samedi et dimanche)

Présentés   

Vendus (%)        Prix moyen (évol.)        Prix médian (évol.) C.A. total (évol.)

2013 166    122 (73,49 %)     212.893

€ (+ 34,92 %) 135.000 € (+ 28,57 %)         26.625.000 € (+ 31,38 %)

2012 171    123 (70,29 %)    157.789 €   105.000 €   20.265.000 €

LES GRANDS INDICATEURS

DU JOUR 2 (DIMANCHE)

2013 79      58 (73,42 %)       208.741 € (+ 22,21 %) 140.000

  12.399.000 € (+ 14,06 %)

2012 89      61 (68,54 %)       170.803 € 140.000 € (=)

     10.871.000 €

Samedi soir, les équipes d’Arqana avaient préféré

se montrer prudentes avant la dernière journée de la partie 1. Mais dimanche, à

l’issue de cette deuxième session de la vente d’août et donc en conclusion de

la partie 1, les résultats sont sans appel : le chiffre d’affaires est en

hausse de 31,38 %, et le prix moyen progresse lui aussi de près de 35 %.

L’indicateur le plus marquant est sans doute le

nombre de poulains vendus plus de 400.000 euros : ils sont quinze cette année,

alors qu’ils n’étaient que cinq l’an dernier. Le haut du marché a donc connu un

vrai bond, grâce à une offre très dense sur ce segment, mais aussi à une

demande internationale particulièrement diversifiée. Autre record pour Arqana :

quatre poulains au total ont atteint ou dépassé la barre du million d’euros. Le

top price du jour a été signé par une fille de Dubawi, adjugée 1.500.000 euros à James Harron. Elle était

présentée par Coulonces Consignment, un acteur récent dans le paysage des

ventes françaises. L’Américain Wesley Ward, victorieux l’après-midi dans le

Prix Morny, s’est par ailleurs fait remarquer aux ventes, achetant deux lots.

« Nous avons connu un marché très fort sur la

partie haute, grâce notamment à la présence d’un grand nombre d’acteurs venus

d’horizons très variés, a analysé Éric Hoyeau. Cette diversité des acheteurs a

été rendue possible par la qualité du catalogue. Il faut donc avant tout

remercier les vendeurs qui nous ont fait confiance en inscrivant à Arqana de

très bons chevaux. Les succès sur la piste des chevaux achetés en août à Arqana

ont également joué leur rôle, en générant confiance et reconnaissance. Avant la

vente, les ingrédients semblaient réunis pour réaliser un tel score, mais il

reste toujours une dose d’incertitude. Le catalogue propose également de très

bons lots lundi, et les personnes qui ont été battues au cours de sa partie 1

devraient trouver de quoi satisfaire leurs envies. »

De nombreux acheteurs internationaux nous ont en effet déclaré vouloir

rester lundi, ce qui devrait permettre au marché de conserver cette belle

dynamique, et validerait le nouveau format de cette vente, avec une partie 2

condensée en une journée.

UN PREMIER TOP PRICE POUR COULONCES CONSIGNMENT

#163 F Dubawi & Hit the Sky 1.500.000 €

Acheteur : James Harron Bloodstock

Vendeur : Coulonces Consignment

Anna Drion était émue aux larmes quand le marteau

est tombé à 1.500.000 euros pour une fille de Dubawi, sœur de Royal

Bench (Whipper), adjugée à James Harron. La jeune responsable de

Coulonces Consignment, accompagnée de son mari Étienne Drion, nous a déclaré :

« Je ne sais pas quoi dire ! C’est fantastique. La pouliche avait tout pour

elle, le cadre, le pedigree, le tempérament... Elle nous a été confiée pour les

ventes par un client irlandais. Nous avions eu beaucoup de visites et beaucoup

de vétérinaires. Je savais qu’elle ferait un bon prix, mais je me disais que si

c’était une bonne journée, elle atteindrait 600.000 €. Alors, la voir partir à

1.500.000 euros, c’est juste inimaginable ! Je ne pensais pas que nous

réussirions à faire un top price si peu de temps après notre installation. »

Anna et Étienne Drion ont créé le haras du Grand Chêne en janvier 2010

seulement.

James Harron a lutté longtemps face à Nicolas de Watrigant pour acheter

la pouliche, sœur des deux gagnants de Groupe Royal Bench et Memphis Tennesse

(Hurricane Run). Il a expliqué : « C’est une superbe pouliche, qui a

tout pour devenir une championne. Elle est vraiment exceptionnelle et son père

connaît des résultats fantastiques. » James Harron n’a pas révélé le nom de ce

client, mais a priori, il s’agit d’un client australien...

ALPINE ROSE PLUS QUE JAMAIS SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE

#99 f Galileo &

alpine Rose 1.000.000 €

Acheteur : Michael-Vincent Magnier

Vendeur : Écurie des Monceaux

Alpine Rose (Linamix) s’impose décidément comme

une poulinière très en vogue à la vente d’août Arqana de Deauville. L’an

dernier, son premier produit, par Sea

the Stars, avait été vendu 1.200.000 € à Mandore International Agency,

pour le compte du Cheikh Joaan Al Thani. Cette année, sa pouliche par Galileo était

elle aussi annoncée comme l’une des vedettes de cette deuxième journée, et sans

surprise, elle a aussi atteint la barre du million d’euros. Finalement,

Michael-Vincent Magnier a fait plier David Redvers à un million d'euros. Il

nous a dit : « C’est vraiment une superbe pouliche, issue d’une magnifique

famille maternelle que nous sommes ravis d’avoir pu acheter. » Elle ira donc en

Irlande. C’est encore une belle opération pour l’Écurie des Monceaux, qui

présentait la pouliche. Rappelons qu’Alpine Rose avait été achetée en

association par l’Écurie des Monceaux, Charles-Henri de Moussac (haras du

Mézeray) et Chryss O’Reilly (haras de la Louvière), alors que la jument n’était

encore que placée de Gr3. L’investissement de 550.000 euros s’est vite révélé payant,

puisqu’Alpine Rose a gagné le Prix Jean Romanet (Gr1), avant de connaître la

réussite que l’on sait via ses produits aux ventes.

PASCAL BARY, UN ENTRAÎNEUR FRANÇAIS ACTIF

#101 M Teofilo & Alsace

400.000 €

Acheteur : P. Bary (S)

Vendeur : Ecurie des Monceaux

#132 M Galileo & Dibenoise

500.000 €

Acheteur : P. Bary (S)

Vendeur : Haras de la Reboursière et de Montaigu

Déjà actif samedi pour le compte de Jean-Michel Hegesippe, Pascal Bary

s’est de nouveau mis en évidence dimanche. Il a acheté le lot 101, un mâle par Teofilo, et le lot 132, un fils de Dibenoise (Kendor), poulinière connue

et reconnue de la Reboursière et de Montaigu, mère de trois gagnants de

Groupes. Sur ce dernier lot, l’entraîneur français a fait fort, puisqu’il a eu

raison du groupe Coolmore, qui avait dans le passé acheté Récital (Montjeu), un fils de

Dibenoise gagnant de Gr1, pour 750.000 euros à Arqana.

AL SHAHANIA RENFORCE ENCORE LE POTENTIEL DE SA JUMENTERIE

#111 F Dubawi & Best

Intent 420.000 €

Acheteur : Yes

Vendeur : Écurie des Monceaux

Cette fille de Dubawi était beaucoup sortie avant la vente, et cela s’est

confirmé sur le ring. Installé au restaurant, en compagnie d’Alexandra Newman,

manager d’Al Shahania Stud, Thierry Delègue a dû monter jusqu’à 420.000 euros

pour l’emporter. Le courtier français était ravi : « Hier, j’ai été battu sur

la fille de Dubawi et Royal Highness, mais finalement, je suis très content

d’avoir pu acheter celle-ci, car je l’aime encore plus. Son père est très

prisé, et sa famille maternelle, l’une des meilleures de l’élevage Niarchos,

est magnifique. Comme son futur propriétaire, Son Altesse le Cheikh Mohammed

bin Khalifa Al Thani, veut construire un élevage haut de gamme, il lui faut ce

genre de pedigrees. »

Alexandra Newman nous en a dit un peu plus sur la stratégie du Cheikh :

« Il achète peu, mais à bon escient. Pour l’avenir, et donc l’élevage, nous

cherchons des pouliches avec une page de pedigree très forte, ce qui est le cas

avec cette pouliche. » Best Intent (King’s

Best), la mère de la pouliche, est une petite-fille de Coup de folie, la mère de Machiavellian,

Exit to Nowhere, Coup de Génie...

Alexandra Newman a ajouté : « Pour Vorda ou Flotilla, que nous avons aussi

achetées, il y a un peu moins de black type, mais nous avons voulu prendre ce

risque, car parfois cela peut sauter une génération. Hier, nous avons aussi

acheté la fille de Raven’s Pass et Très Rapide qui a aussi un joli pedigree. »

ALAIN JATHIÈRE S’OFFRE LA SŒUR DE FLOTILLA

#185 F High Chaparral & Louvain 400.000 €

Acheteur : Oceanic Bloodstock

Vendeur : Haras des Capucines

Accompagné de son courtier Michel Zerolo, Alain

Jathière, dont les couleurs (Cuadra Montalban) ont connu de beaux succès avec Silas Marner (Muhtathir) et Peace Burg (Sageburg) notamment, n’a

pas hésité à débourser 400.000 euros pour enlever une sœur de Flotilla (Mizzen Mast), par High

Chaparral. Le propriétaire, marchand d’art à Caracas, nous a expliqué : «

Louvakhova a été l’une des premières bonnes pouliches que j’ai achetées, et

j’étais sous-enchérisseur sur Flotilla. Je ne voulais donc pas laisser passer

la sœur ! Elle va aller à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget. »

Alain Jathière a également acheté le lot 115, une fille de Dansili présentée par le haras du

Mézeray et adjugée 210.000 euros. « Je cherchais des pouliches avec un beau

pedigree, car je suis dans l’optique de développer mon élevage, avec le haras

des Capucines. »

LE CHEIKH MOHAMMED NE LAISSE PAS ÉCHAPPER UN BON "DUBAWI"

#98 M Dubawi & Allure

360.000 €

Acheteur : John Ferguson

Vendeur : Haras du Mézeray pour Gestüt Karlshof

Issu de la valeur sûre Dubawi,

ce poulain descend d’une belle souche allemande, puisque c’est un frère d’Alanthius (Hernando), gagnant du

Grosse Europa-Meile (Gr2). John Ferguson ne l’a pas laissé échapper, mais a dû

pousser jusqu’à 360.000 euros pour l’emporter. Le patron de Darley nous a

expliqué : « Il ressemble beaucoup à son père lorsqu’il était yearling. Il est

très athlétique et j’espère qu’il marchera dans les pas de ses frères et sœurs.

»

SKAS CONFIRME SON

RETOUR AUX AFFAIRES

#120 F Fastnet Rock

& Chaibia 350.000 €

Acheteur : SKAS

Vendeur : Coulonces Consignment

#124 F Lord Shanakill

& Chiosina 160.000 €

Acheteur : SKAS

Vendeur : Ballylinch Stud

#174 M Dutch Art &

King’s Doll 205.000 €

Acheteur : SKAS

Vendeur : Haras de la Louvière

De retour samedi sur le marché d’août d’Arqana,

Skas s’est de nouveau signalé dimanche avec trois achats. Le plus cher d’entre

eux concerne le lot 120, une fille de Fastnet

Rock et de la gagnante du Prix de Psyché (Gr3) Chaibia (Peintre Célèbre), achetée 350.000 euros. Le prince Muteb

bin Abdullah de la famille royale d’Arabie Saoudite a aussi acheté le lot 124,

une femelle de lord Shanakill,

dont les premiers produits sont yearlings, et de Chiosina (Danehill Dancer), qui a déjà produit Mixed Intention (Elusive City),

gagnante de Listed et placée de Gr3. Et, enfin, Skas a acquis le lot 174, un

mâle par Dutch Art & King’s Doll pour 205.000 euros. Ce

mâle est le propre frère de More than

Sotka, gagnante du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) l’an

dernier.

50.000 € DE PLUS, JUSTE POUR LES BEAUX YEUX DE TEOFILO

#143 F Teofilo &

Euroceleb 310.000 €

Acheteur : Kern Lillingston Bloodstock Ltd

Vendeur : Coulonces Consignment

Une longue bataille s’est engagée sur ce lot 143, une femelle par Teofilo et une petite-fille d’Eurobird (Ela Mana Mou), gagnante du

St Leger d’Irlande (Gr1) en 1987. C’est finalement Kern Lillingston Bloodstock

qui a eu le dernier mot, pour le compte d’Olivia Hoare. Luke Lillingston nous a

expliqué : « C’était notre pouliche préférée dans cette vente. Elle va aller à

l’entraînement en Grande-Bretagne, mais on ne peut pas encore dire chez quel

entraîneur. Nous l’avons payée 50.000 euros de plus que le prix que nous nous

étions fixé. Mais sa propriétaire adore Teofilo. Elle possède déjà un cheval

par cet étalon dont elle est absolument fan. »

LE COMTE ANDRÉ DE GANAY ET CHRISTIAN BAILLET RÉINVESTISSENT

#157 M Dalakhani &

Gadalka 310.000 €

Acheteur : Nicolas Clément & Tina Rau

Vendeur : Haras du Quesnay

Le comte André de Ganay et Christian Baillet ont

connu une superbe année 2013 avec la victoire de Style Vendôme (Anabaa) dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr1)

puis sa vente au Cheikh Joaan Al Thani. Nicolas Clément et Tina Rau ont signé

un bon à 310.000 euros pour un beau fils de Dalakhani, issu d’une fille de Sulk (Selkirk), gagnante du Prix Marcel Boussac (Gr1).

L’entraîneur nous a raconté : « J’ai beaucoup aimé ce poulain quand je l’ai vu.

Il est issu d’un très bon étalon. Il a un très bon équilibre et un bon mental.

»

NICOLAS DE

WATRIGANT ET RICHARD HANNON JR TOMBENT AMOUREUX D’UN "GIANT’S

CAUSEWAY"

#104 M Giant’s Causeway

& Astrologie 300.000 €

Acheteur : Mandore International Agency

Vendeur : Haras du Mézeray

Seuls trois produits de Giant’s Causeway étaient

inscrits au catalogue de la vente d’août.

Ce mâle, qui portait le numéro 104, est issu d’un

croisement avec ce top-étalon américain et une bonne jument de tenue, Astrologie (Polish Precedent),

gagnante des Prix de Thiberville et de Liancourt (L-rs).

Nicolas de Watrigant, accompagné par Richard Hannon Jr, a eu le dernier

mot à 300.000 euros. Le courtier nous a expliqué : « C’est un magnifique

poulain, qui se déplace remarquablement bien. Richard Hannon Jr l’aime

beaucoup. Je l’ai acheté pour le Cheikh Joaan, et il ira à l’entraînement chez

Richard Hannon. »

UN PREMIER ACHAT POUR JOHN WARREN

#122 M Cape Cross & Chanterelle 225.000 €

Acheteur : John Warren

Vendeur : Haras du Mézeray

John Warren n’avait pas encore réussi à acheter à cette vente, mais il

a finalement trouvé son bonheur ce dimanche, grâce à un fils de Cape Cross et d’une toute jeune

poulinière, sœur d’Amonita (Anabaa),

lauréate du Prix Marcel Boussac (Gr1), qu’il a finalement eu pour 225.000

euros. Le courtier anglais a expliqué : « Hier, j’ai été battu à plusieurs

reprises, et je suis donc très content d’avoir pu acheter ce fils de Cape

Cross, issu d’un très bon élevage, qui a tout pour faire un très bon poulain.

Je ne l’ai pas acheté pour un client en particulier, mais il va aller à

l’entraînement chez Luca Cumani, à Newmarket. Je compte rester demain aussi, en

espérant avoir l’occasion d’acheter d’autres lots. Le marché est vraiment très

fort pour le haut de gamme. »

DAVID REDVERS CONTINUE SON MARCHÉ

#107 F iffraaj & Banyu dewi 220.000 €

Acheteur : David Redvers Bloodstock

Vendeur : La Motteraye Consignment

#139 F Makfi &

Eljaal 75.000 €

Acheteur : David Redvers Bloodstock

Vendeur : Haras d’Omméel

#159 F Pivotal &

Garden City 135.000 €

Acheteur : David Redvers Bloodstock

Vendeur : Écurie des Monceaux

#168 M Sea the Stars

& Jakonda 95.000 €

Acheteur : David Redvers Bloodstock

Vendeur : Haras du Quesnay

Samedi, David Redvers a acheté trois lots (31, 52

& 87) et il en a fait de même dimanche, pour le compte de Qatar Racing. Son

enchère la plus élevée a atteint 220.000 euros pour le lot 107, une femelle par

Iffraaj et Banyu Dewi (Poliglote).

« Pour tout vous dire, durant les cinq premières

minutes de mon inspection, j’ai cru que c’était un mâle ! », plaisante David

Redvers, acheteur de cette fille d’Iffraaj.

Très athlétique, la pouliche est une sœur du très bon stayer Brigantin (Cozzene), de Nobel Winner (Grand Slam), deuxième du

Prix de Guiche (Gr3), ainsi que de la prometteuse Nuit d’Amour (Azamour), gagnante du Prix de la Cascade et deuxième

du Prix de Bagatelle (L).

Le courtier, qui officiait pour Qatar Racing, a ajouté : « Elle est

très athlétique, très forte, et sa mère a produit beaucoup de gagnant de

Stakes. Comme c’est une fille d’Iffraaj, elle devrait avoir plus de vitesse que

ses frères ! »

RECORD BATTU À 50 NUMÉROS DE LA FIN

Dimanche, alors qu’il restait encore 50 numéros à passer sur le ring,

Arqana avait déjà atteint le volume en chiffre d’affaires de l’année 2012

enregistré sur les deux premières journées.