Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Vente de yearlings bbag

Autres informations / 31.08.2013

Vente de yearlings bbag

LES JAPONAIS A LA RECHERCHE…

Le Japon et l’Allemagne, une histoire d’amour

Emmanuel de Seroux agissait pour des intérêts japonais, ceux de Riki Takahashi. Plus que le père de la pouliche, dont les premiers produits ont 2ans cette année, c’est bien sa souche maternelle qui a attisé l’intérêt nippon. Les grands éleveurs japonais en général, en Shadai Farm en particulier, sont friands des belles familles germaniques. Chez les éta lons japonais, le sang de sunday silence est dominant et, régulièrement, des juments de souche européenne, et plus particulièrement allemande, sont achetées pour être croisées avec eux. C’est ainsi qu’outre Salomina, Shadai Farm a acheté des juments comme Danedream (Lomitas) l’an dernier, mais aussi La Boum (Monsun), dont un yearling s’est vendu cette année 110.000.000 Ÿ, mandelhush (Al wuhush), une proche parente de manduro, moonlady (Platini), la mère du champion japonais Eishin flash

(King’s Best), ou encore Dalicia (Acatenango)…