Des produits non autorisés saisis dans la base anglaise des chevaux d’endurance du cheikh mohammed al maktoum

Autres informations / 11.09.2013

Des produits non autorisés saisis dans la base anglaise des chevaux d’endurance du cheikh mohammed al maktoum

Après l’affaire Al Zarooni, c’est un nouveau coup de tonnerre qui va secouer la Grande-Bretagne et les activités du Cheikh Mohammed Al Maktoum.

Cent vingt-quatre produits médicamenteux ne bénéficiant pas d’une autorisation pour l’usage sur les chevaux en Angleterre, ont été saisis dans l’une des divisions de son opération d’élevage britannique, Dalham Hall Stud.

Ces produits, dont on ignore encore les noms mais qui regroupent des anti-inflammatoires, des antibiotiques et des analgésiques, ont été trouvés à Moorley Farm East, qui sert de base aux chevaux d’endurance de la famille Maktoum. Liam O’Rourke, Directeur de Dalham Hall Stud, a assuré qu’il n’y avait aucune connexion avec les pur-sang. Moorley Farm East n’est en effet pas enregistrée auprès de la British Racing Authority.

L’affaire ne tombe pas dans les mains de la B.H.A., mais dans celle du Defra (le département de l’environnement, de l’alimentation et des affaires agricoles).

Cette saisie intervient après celle de produits vétérinaires également non autorisés dans un avion privé sur l’aéroport de Stansted, en mai dernier, par les douanes britanniques. Mais rien ne dit pour le moment que les deux affaires sont liées.