Deux etoiles françaises de 2ans defient les petites anglaises

Autres informations / 27.09.2013

Deux etoiles françaises de 2ans defient les petites anglaises

Fait assez rare pour être souligné : deux 2ans françaises seront présentes en Angleterre lors des deux prochains jours : Miss France (Dansili) et Vorda (Orpen). La première, entraînée par André Fabre, tentera d’offrir une première victoire française dans les Oh So Sharp Stakes (Gr3), disputés vendredi à Newmarket. Le lendemain, Vorda (Orpen) sera au départ des Cheveley Park Stakes (Gr1), épreuve dont elle est la favorite.

Il est souvent difficile d’affronter les 2ans anglais et irlandais, plus endurcis, et cela est a fortiori encore plus compliqué lorsqu’il faut les affronter chez eux. C'est ce défi que relèvent Miss France et Vorda à Newmarket, respectivement vendredi et samedi. La première est entraînée par André Fabre, qui a déjà gagné en terre anglaise, la seconde l’est par Philippe Sogorb, qui présente pour la première fois un partant outre-Manche. Miss France n'est, pour l'instant, qu'une gagnante de course D, alors que Vorda s'est forgé une solide réputation, étant considérée comme l'une des meilleures 2ans européennes. Elle est favorite des Cheveley Park Stakes, une épreuve qui a souvent souri aux petites françaises depuis les années 80, et des rivales potentielles comme Rizeena (Iffraaj) et Lucky Kristale (Lucky Story) ne seront pas sur sa route. La première court vendredi le Shadwell Fillies’ Mile (Gr1) et la seconde est forfait en raison d’un léger souci de santé.

« VORDA EST AU TOP »

À 48 heures des Cheveley Park Stakes (Gr1), Philippe Sogorb nous a donné des nouvelles de Vorda, qui débute samedi pour ses nouvelles couleurs, celles de Son Altesse le Cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani. « Vorda est actuellement à Chantilly, et elle partira pour Newmarket demain. Elle est en super forme. Le lot des Cheveley Park Stakes s’est creusé, ils ont dû avoir peur de ma pouliche ! J’ai vraiment confiance en elle, je connais son potentiel. Nous avons fait le choix de l’Angleterre car, avec ce type de pouliche, il n’y a pas trop le choix. C’est soit cela, soit le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), sur 1.400m et face aux mâles. Vorda est vraiment super. J’ai eu des regrets à Deauville, je n’avais pas pu la présenter comme je le voulais. Et pourtant, elle avait réalisé une très belle performance. » Ce sera aussi une grande première pour l’entraîneur Philippe Sogorb : « C’est la première fois que je vais à l’étranger avec une de mes pensionnaires. Je suis heureux, et aussi très serein, car c’est une pouliche très facile et agréable. Elle n’a pas de défaut ! Elle a un mental extraordinaire, de championne. Rien ne la bouleverse. Je suis vraiment pressé d’être samedi, au moment où les stalles vont s’ouvrir, et de vivre la course. »

Vorda pourrait ensuite faire un plus long voyage. « Si tout se passe bien, elle pourrait traverser l’Atlantique, pour disputer le Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1). Son nouveau propriétaire m’a expliqué, quand il l’a achetée, qu’il avait cette course en tête. Et c’était mon cas aussi ! » Il faut rappeler que le Cheikh Mohammed Al Thani a remporté cette épreuve l’an dernier avec Flotilla (Mizzen Mast).

LES FRANÇAISES ET LES CHEVELEY PARK STAKES : UNE GRANDE HISTOIRE

Les 2ans françaises ont particulièrement brillé dans les Cheveley Park Stakes (Gr1), qui sont l'objectif de Vorda. La dernière pouliche venant de l’Hexagone à avoir remporté cette épreuve est Special Duty (Hennessy), entraînée par Christiane Head-Maarek. La pouliche a connu une belle histoire avec Newmarket, puisqu’elle a ensuite remporté, sur tapis vert, les 1.000 Guinées, avant de s’imposer quinze jours plus tard, à nouveau sur tapis vert, dans la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Deux classiques remportés chez les commissaires, c'est un "record". Christiane Head-Maarek détient par ailleurs le record de victoires dans les Cheveley Park Stakes (à égalité avec Alec Taylor Jr., qui exerçait au début du XXe siècle). Elle a en effet remporté l’épreuve en 1996 avec Pas de Réponse (Danzig), en 1987 avec Ravinella (Mr Prospector), et en 1982 avec Ma Biche (Key to the Kingdom). L’entraîneur a toujours eu de la réussite lorsqu'elle a couru avec un 2ans en Angleterre. Elle a en effet aussi remporté le prestigieux Racing Post Trophy (Gr1) en 2003 avec American Post (Bering), une épreuve qui fut par ailleurs décrochée par son père, Alec Head, en 1974, avec Green Dancer (Nijinsky).

Les Cheveley Park Stakes ont aussi été remportées par une autre championne française. En 2007, la pensionnaire de Pascal Bary Natagora (Divine Light) s’imposait dans cette épreuve devant Fleeting Spirit (Invincible Spirit). Elle avait auparavant gagné le Prix La Flèche (L), le Prix du Bois (Gr3), le Prix Robert Papin (Gr1), et s’était classée deuxième du Prix Morny de Myboycharlie (Danetime). Son parcours ressemble donc à celui de Vorda, qui, elle, n’a pas couru le Prix du Bois.

ANDRÉ FABRE, CONQUÉRANT EN ANGLETERRE

André Fabre tente un beau pari en présentant Miss France au départ des Oh So Sharp Stakes (Gr1). Miss France a totalement manqué sa course en débutant dans le Prix de Lisieux (F) avant d'ouvrir son palmarès avec la manière dès sa sortie suivante à Chantilly. André Fabre a déjà aligné ses bons 2ans face aux anglais et aux irlandais, au meilleur niveau. La victoire du champion Zafonic (Gone West) dans les Dewhurst Stakes (Gr1) en 1992 est restée dans les mémoires. Le fils de Gone West laissait alors à quatre longueurs Inchinor (Ahonoora).

L’année 1992 fut d’ailleurs mémorable pour les 2ans français et pour André Fabre. La même année, l’entraîneur a aussi remporté les Middle Park Stakes (Gr1) avec Zieten (Danzig). Ce n’était pas sa première victoire dans cette épreuve, qu’il avait déjà enlevée 2ans auparavant avec Lycius (Mr Prospector), en 1990.

Parmi les autres 2ans d’André Fabre à s’être imposés au niveau black type en Angleterre à 2ans, il y a Tertian (Danzig), vainqueur des Somerville Tattersall Stakes, une épreuve à l’époque labellisée Listed et élevée au rang de Gr3 en 2000, et surtout Pennekamp et Xaar, lauréats des Dewhurst Stakes, respectivement en 1994 et en 1997.