Jeune lune, championne en devenir

Autres informations / 29.09.2013

Jeune lune, championne en devenir

Les deux premières de ce Prix de Nantes 2013 sont assurément deux pouliches ayant un avenir doré devant elles. La gagnante, Jeune Lune (Lavirco), s’est imposée sans jamais avoir été sollicitée. Durant tout le parcours, la position de James Reveley, jockey de Jeune Lune, montrait à quel point la pouliche était pleine de ressources. Elle s’impose en future championne, et nous lui décernons logiquement une?JDG Jumping Star.

Jeune Lune est une pouliche au très beau modèle, et elle est aussi très bien née, étant une fille de l’excellente poulinière Junta (Cariellor). Elle partait donc avec un beau matériel de base, mais elle a aussi montré, en deux sorties, qu’elle possédait un incroyable talent. Pour ses débuts à Châteaubriant, elle avait déposé l’opposition, en se montrant pourtant brillante. Ce samedi, à Auteuil, elle a été beaucoup plus posée, dévoilant donc de gros progrès dès sa deuxième course. Faire une telle démonstration pour ses premiers pas à Auteuil, voilà quelque chose de rare. Guillaume Macaire et la famille Papot ont une pouliche qui a un gros potentiel entre les mains. « Je pense que c’est une grosse pointure, a expliqué Xavier Papot, venu en famille, les enfants portant des foulards aux couleurs de la casaque. La deuxième, Fleur d’Ainay, est déjà estimée, cela laisse imaginer ce que vaut la gagnante. Elle est impressionnante dans la manière dont elle gagne. C’est une pouliche de très haut niveau. Après, il y a une question concernant le terrain profond. Ce n’était pas le cas aujourd’hui, et sa famille n’aime pas le lourd. Mais elle risque évidemment de se retrouver dans les bonnes courses, en suivant le programme pour les femelles. » On ne peut donc s’empêcher de penser à une participation au Prix Bournosienne (Gr3).

PHILIPPE PELTIER DEUXIEME ET TROISIEME

La casaque Papot signe un jumelé dans cette course, puisque Fleur d’Ainay (Poliglote), qui défend également ses couleurs, se classe deuxième, à douze longueurs. Fleur d’Ainay est entraînée par Philippe Peltier, comme la troisième de l’épreuve, Poligrouas (Poliglote). « Mes deux pouliches se sont bien comportées, nous a déclaré l’entraîneur. Elles sont toutes les deux revenues à l’écurie un peu plus tard que les autres, et elles avaient donc besoin de cette course. La gagnante est très bonne. L’idée est d’aller sur le Prix Bournosienne, même si je vais peut-être réfléchir à un engagement plus facile pour Fleur d’Ainay, à Enghien par exemple. C’est une pouliche peut-être encore trop bouillante pour courir à Auteuil cette année. »

UNE FILLE DE JUNTA

Jeune Lune est une fille de Junta (Cariellor), qui a couru trois fois sur les haies, se classant première, deuxième et troisième. Junta a ensuite très bien produit au haras, donnant naissance à Jarro (Pistolet Bleu), troisième du Prix Jacques d’Indy (Gr3), à Loucessita (Pistolet Bleu), deuxième de Listed, et surtout à Azulejo (Pistolet Bleu), double gagnant de Listed et troisième du Prix Orcada (Gr3) et au très bon Juntico (Robin des Champs), gagnant du Prix Juigné (Gr3) devant Tell No One (Poliglote), Coralhasi (Kahyasi) et Mid Dancer (Midyan).