José hormaeche : « acheter à milagro, c’est l’avantage d’avoir un bon rapport qualité-prix »

Autres informations / 13.09.2013

José hormaeche : « acheter à milagro, c’est l’avantage d’avoir un bon rapport qualité-prix »

Le plus grand haras espagnol, Dehesa de Milagro, organisera sa vente annuelle, samedi, à 17 heures, sur l’hippodrome de San Sebastian. C’est la deuxième fois que la vente se tient sur le site basque. L’an passé, elle avait connu un franc succès, notamment auprès des professionnels français. Avec les succès de Noozhoh Canarias (Caradak), Show Gorb (Caradak) ou encore Vagabond Shoes (Beat Hollow) et Cielo Canarias (Exceed and Excel), la vente a pris constamment de la hauteur. Directeur de Milagro, José Hormaeche a répondu à nos questions.

JDG. – QUE PENSEZ-VOUS DU CATALOGUE DE CETTE ANNEE, PAR RAPPORT AUX PRECEDENTS ?

José Hormaeche. – Le catalogue est plus attractif. D’un côté, Caradak s’affirme comme un grand étalon et d’un autre, il y a de nombreux poulains importés avec des origines intéressantes.

VOUS ETES-VOUS CONCERTES AVEC OSARUS POUR ORGANISER VOTRE VENTE VINGT-QUATRE HEURES APRES CELLE DE L’AGENCE FRANÇAISE ? QUELS SONT LES AVANTAGES D'ACHETER A MILAGRO ?

Nous n’avons eu aucun contact avec Osarus. Simplement, nous pensons qu’il est plus attractif qu’il y ait deux ventes dans une zone géographique proche. Acheter à Milagro, c’est l’avantage d’avoir un bon rapport qualité-prix, sans oublier la possibilité d’avoir des produits précoces, mais qui peuvent durer.

QUELS SONT LES LOTS PHARES DE LA VENTE ?

Sur le papier, le lot 11, issue de Noozhah [la mère de Noozhoh Canarias, ndlr], retient l’attention. Il y a aussi des produits de Fabulous Speed, Summer Dance et Sleeping Store. Mais il y a beaucoup d’autres lots que l’on peut détacher.

QUEL ETAT DES LIEUX PEUT-ON FAIRE DE L’ELEVAGE ESPAGNOL DEPUIS LA REOUVERTURE DE L’HIPPODROME DE MADRID ?

Après une progression initiale, l’élevage espagnol a beaucoup souffert de la crise et, en ce moment, il est sur un fil. En revanche, les courses ibériques ont survécu assez bien à la crise et actuellement, le retour par cheval est de 50 %.

AVEZ-VOUS PREVU D’AMENER UN NOUVEL ETALON EN ESPAGNE ?

Pour le moment, il n’y a pas suffisamment de poulinières. Caradak et Diktat répondent aux besoins que nous avons. Mais il faut toujours chercher l’étalon suivant.

FOCUS SUR LA VENTE 2013

Soixante-six yearlings passeront sur le ring espagnol, avec une belle diversité d’étalons représentés. Tous les lots sont qualifiés pour le Gran Premio Dehesa de Milagro (B, 50.000 €) 2014, mais aussi pour les quatre bonus de 10.000 euros : deux pour les deux premiers poulains gagnants et deux autres pour les deux premières pouliches lauréates. Il y aura aussi une prime spéciale pour le produit sorti de cette vente qui remportera l’une de ces trois épreuves : Premio Martorell (B), Critérium Internacional de San Sebastian (B) et Gran Critérium de Madrid (A). Cette prime s’élève à 125.000 euros.

Cette vente a sorti des chevaux tels que Show Gorb (Caradak), deuxième du Prix Miesque (Gr3), Plantagenet (Trade Fair), vainqueur de Gr3 en Scandinavie, Cielo Canarias (Exceed and Excel) et les vainqueurs de nombreux classiques espagnols.

Il faut signaler que parmi les soixante-six yearlings, certains sont éligibles aux primes françaises. De plus, autre touche tricolore, le haras des Granges présente un lot (51) au cours de cette vente. Il s’agit d’une fille de Le Havre.

Du catalogue, on peut ressortir le lot 11, propre sœur du meilleur 2ans espagnol, Noozhoh Canarias (Caradak), le lot 15, un mâle issu de Duke of Marmalade et de Poliaurea (Poliglote), gagnante de Gr3 en Argentine, le lot 23, une propre sœur de Sushi Tuna (Halling), gagnante du Critérium du Languedoc (L), le lot 26, un neveu de Qertaas (Linamix), gagnante du Prix de la Seine (L), par Azamour, le lot 28, un frère de Cielo Canarias, par Dylan Thomas, le lot 31, une sœur de Midnight Beauty, gagnant du Prix de Condé (Gr3), par Intikhab, le lot 45, par Spanish Moon et une sœur d’Asi siempre, vainqueur de Gr1 aux États-Unis et le lot 49, un mâle issu de Caradak et Barsine, gagnante du Prix Yacowlef (L).

Vous pouvez télécharger le catalogue en cliquant sur ce lien : http://www.dehesademilagro.com/CATALOGO_SUBASTA_14_SEPT_2013_DEHESA_DE_MILAGRO.pdf.