Jour 7 : l’envolée continue

Autres informations / 18.09.2013

Jour 7 : l’envolée continue

Le septième jour de vente marquait le début du book 3. Concernant les books 1 et 2, les chiffres sont tous positifs. La vente a atteint son meilleur niveau depuis 2008, année où la récession avait commencé à frapper. Sur les deux premiers books, le chiffre d’affaires s’élève à 236.874.000 dollars, pour 1.408 chevaux vendus. En 2012, sur l’ensemble de la vente, 2.516 chevaux avaient été vendus pour un chiffre d’affaires de 219.723.000 dollars.

Le book 3 part lui aussi sur de très bonnes bases. Le chiffre d’affaires de ce jour 7 s’élève à 19.952.000 dollars (13.853.500 dollars en 2012). Le prix moyen est de 68.329 dollars (+ 52 %), et le prix médian de 57.000 dollars (+54

%). Le top price de cette journée est de 320.000 dollars, soit mieux qu’en 2012 (280.000 dollars). En 2013, deux chevaux ont atteint la barre des 300.000 dollars, et six celle des

200.000 dollars. En comparaison, lors du jour 7 en 2012, seul le top price avait passé la barre des 200.000 dollars. Les chiffres sont donc extrêmement positifs.

Le top price a été décroché pour le lot 1949. Il s’agit d’un poulain par stormy Atlantic et swanky bubbles (Ascot Knight), un frère de la placée de Stakes bubbles on the top (Bold Executive). Consigné par Hill’n’Dale Sales Agency, il a été acheté par Conquest Stables (Ernie Semersky et Dory Newell), une écurie existant depuis 2012 et connaissant déjà une très bonne réussite, notamment au Canada. Les chevaux de Conquest Stables sont entraînés par Mark Casse, dont les pensionnaires se sont déjà placés dans des épreuves du Breeders’ Cup. Conquest Stables a notamment brillé le week-end dernier à Woodbine, lorsque la pouliche My conquestadory (Artie Schiller) s’est imposée pour ses débuts, dans les Summer Stakes (Gr2), décrochant son ticket pour le Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1) Elle devrait désormais courir au niveau Gr1 à Keeneland, dans les Alcibiades Stakes.