La classe a parlé

Autres informations / 14.09.2013

La classe a parlé

Jument presque toujours vue à Auteuil, Kotkieglote?(Poliglote) effectuait son retour en piste sur l’hippodrome d’Enghien, vendredi. Notamment cinquième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) au printemps, Kotkieglote faisait un retour "en douceur" en vue de l’automne, destiné à lui donner du moral.

Kotkieglote s’est vite installée en tête et a imprimé un rythme régulier à l’épreuve. Dans le tournant final, elle a placé une accélération, sous la pression de Mazuelo (Poliglote). Ce dernier a fini par céder et a perdu la deuxième place sur le plat, Polipa (Poliglote). Mazuelo a finalement dû se contenter de la troisième place, tandis que Pythagore (Kahyasi), attentiste, a bien fini pour venir chercher la quatrième place.

C’EST BON POUR LE MORAL !

Jean-Paul Gallorini, son entraîneur, nous avait expliqué jeudi, à Auteuil, que ce changement d’hippodrome avait pour but de lui donner du moral après des combats difficiles sur la Butte Mortemart. Ce choix avait aussi été fait parce que Kotkieglote avait déjà bien fait dans le passé à Enghien et ce parcours de vitesse n’allait donc pas lui déplaire. Elle s’était en effet classée quatrième de Listed sur l’hippodrome, battue par sa camarade d’entraînement (et sa tante !) Katkovana (Westerner).

Le programme de la jument, pour cet automne, reste à définir. « Elle pourrait avoir un programme axé sur Enghien, après concertation », a expliqué Jean-Paul Gallorini lors du retour de sa pouliche aux balances. Kotkieglote renoue avec un succès qui lui échappait depuis fin novembre 2011, et sa victoire dans le Prix Morgex (Gr3).

LA GRANDE FAMILLE DES COUDRAIES

Kotkieglote porte le label du Haras des Coudraies et provient d'une des plus belles familles d’obstacle française. Sa troisième mère, Kotkie (Rheffic), gagnante de quatre courses, toutes en obstacle, a donné Katko et Kotkijet, qui comptent, à eux deux, cinq succès dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Kotkieglote est aussi la nièce de Kitka (Épervier Bleu), placée de Listed, de Kotky Bleu (Pistolet Bleu), vainqueur à Auteuil et étalon, de Kotkido (Subotica), troisième du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2) et de Katkovana (Westerner), lauréate des Prix Wild Monarch, Roger de Minvieille et Roger Saint (Listeds). Kotkieglote est la sœur de Katenko (Laveron), vainqueur du Prix Morgex (Gr3), et depuis exporté en Angleterre où il court sous l’entraînement de Venetia Williams.

LE TRIO GAGNANT DE POLIGLOTE

Un, deux... et trois. Les trois premiers de ce Prix Jim Crow, Kotkieglote, Polipa et Mazuelo, sont tous par l’étalon du haras d’Etreham Poliglote (Sadler’s Wells).