La jeunesse japonaise est d’attaque

Autres informations / 16.09.2013

La jeunesse japonaise est d’attaque

Kizuna (Deep Impact) est devenu le premier japonais de l’histoire à remporter le Qatar Prix Niel (Gr2). D’ordinaire, les chevaux japonais viennent à Longchamp pour conquérir l’"Arc", avec des chevaux d’âge. La présence de Kizuna dans ce Gr2 est donc une mini-révolution dans la façon des professionnels japonais d’appréhender l’"Arc". Les conditions réservées aux 3ans le premier dimanche d’octobre ont fait réfléchir Shozo Sasaki, entraîneur de Kizuna : « Nous avons choisi de venir avec un 3ans pour plusieurs raisons. D'abord le poids. Il y a un avantage pondéral important pour les 3ans dans l'"Arc". »

Pour sa première sortie en France, le fils de Deep Impact a séduit. D’une façon différente par rapport à son compatriote Orfèvre (Stay Gold), vainqueur du Qatar Prix Foy (Gr2) : sans grand écart à l’arrivée. Une victoire acquise d’une courte tête, mais avec une bonne marge de progression. Kizuna n’avait plus couru depuis le 26 mai, date de son succès dans le Derby japonais (Gr1). Il avait donc besoin de cette course. Son jockey, Yutaka Take, l’a placé en avant-dernière position, dans une course emmenée par le leader Preempt (Dansili) et Shikarpour (Dr Fong). Yutaka Take ne s’est pas préoccupé de l’épreuve jusqu’à hauteur du pavillon. C’est à ce moment qu’il a déboîté Kizuna, lequel est venu dans un canter, comme Orfèvre l'avait fait dans l'"Arc" il y a un an. Mais Ocovango?(Monsun) a accéléré côté corde, prenant le meilleur. Le pensionnaire d’André Fabre a fait illusion, mais Kizuna lui a pris l’avantage, avant d’être inquiété par la bonne fin de course de Ruler of the World (Galileo). Sur le poteau, avec quatre coups de cravache, Kizuna a résisté à Ruler of the World.

SHOZO SASAKI : « KIZUNA N'ETAIT QU'A 80 % »

Kizuna a confirmé sa réputation. C’est un cheval très calme, qui ne gagnera jamais par vingt longueurs, mais qui se montre coriace à la lutte. Son entraîneur, Shozo Sasaki, nous a dit : « Par rapport au Derby japonais, Kizuna n'était qu'à 80 % de ses moyens aujourd'hui. J'en attends beaucoup de progrès d'ici l'"Arc". Aujourd'hui, c'était une découverte : de l'hippodrome et aussi des tactiques de course françaises. C'était important de prendre de l'expérience en vue de l'"Arc". Le cheval a fini fort, comme il sait le faire au Japon. Habituellement, les chevaux japonais viennent à 4ans, car ils ont alors la maturité nécessaire pour effectuer ce grand voyage. Mais Kizuna est un cheval très calme, qui ne pose jamais de problème à l'entraînement et il pouvait faire ce voyage cette année. Aujourd’hui, il portait 58 kilos et j'espère donc qu'il fera mieux encore dans l'"Arc" avec 56 kilos. Me concernant, je repars au Japon et je reviens en France le lundi qui précède l'"Arc". »

LORD TEDDY GRIMTHORPE : « NOUS ALLONS DEVOIR SERIEUSEMENT REFLECHIR AU QATAR PRIX DE L'ARC DE TRIOMPHE AVEC FLINTSHIRE »

Derrière Ruler of the World, dont la fin de course a été plaisante, et Ocovango, le lauréat du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) Flintshire a dû se contenter de la quatrième place. Il s’est rapproché facilement, mais au moment de changer de vitesse, sur une piste très souple, il est un peu resté dans son action. Manager de l’écurie du prince Khalid Abdullah, Lord Teddy Grimthorpe nous a confié : « Le terrain était un peu trop souple pour lui. Nous allons devoir sérieusement réfléchir au Qatar Prix de l'Arc de Triomphe. Flintshire a eu une très bonne course aujourd'hui, avec une position parfaite durant le parcours. Mais il n'a pas réussi à accélérer comme à son habitude. Il faut tenir compte de ce paramètre. Si le terrain est vraiment souple pour le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe, il nous faudra réfléchir. La participation au Prix Niel n'avait pas été remise en cause ces dernières heures : il est tout de même mieux de pouvoir être fixé dans une course préparatoire plutôt que dans l'"Arc". » Sixième, Spiritjim (Galileo) a fini dans une très belle action, même s’il n'obtient que ce classement. C'est un cheval à retenir pour l'an prochain.

LE FRERE DE SUNDAY BREAK

Fils de Deep Impact – venu courir l’"Arc" 2006 et lui aussi lauréat du Derby japonais, mais aussi du Japan Cup (Grs1) –, Kizuna a un frère bien connu en France. Il s’agit de Sunday Break, étalon au haras de Grandcamp.

Kizuna est aussi le frère de Phalaenopsis (Brians Time), gagnante des 1.000 Guinées japonaises, ainsi que du Queen Elizabeth II Commemorative Cup (Gr1). Pacific Princess (Damascus), deuxième mère de Kizuna, a remporté les Deleware Oaks (Gr1).

UN JUMELÉ AVEC DEUX GAGNANTS DE DERBY

Il n’est pas très fréquent que le jumelé soit aussi international dans le Prix Niel. En effet, Kizuna est le vainqueur du Derby japonais et l’irlandais Ruler of the World a enlevé le Derby d’Epsom (Gr1). De plus, ce résultat du "Niel" rebat les cartes de la hiérarchie des mâles de 3ans, avec la défaite, excusable en raison du terrain, de Flintshire (Dansili). Le grand vainqueur chez les poulains français de 3ans est certainement l’absent Intello?(Galileo), que l’on va revoir dans le Prix Prince d’Orange (Gr3).

 

QATAR PRIX NIEL

Gr2 - Plat - 130.000€?- 2.400m (G. P.) - Pour poulains entiers et pouliches de 3 ans. Poids: 58k.

1er KIZUNA (M3)

Y. Take (58)

Deep Impact & Catequil Pr. : S. Maeda

Ent. : S. Sasaki

El. : North Hills Co. Ltd

2e RULER Of THE WORLD (M3)

R.-L. Moore (58)

Galileo & Love Me True

Pr. : Assoc. Mme J. Magnier/M. Tabor/D. Smith Ent. : A. P. O'Brien

El. : Southern Bloodstock

3e OCOVANGO (M3)

O. Peslier (58)

Monsun & Crystal Maze Pr. : Prce A. Faisal

Ent. : A. Fabre

El. : Watership Down Stud

Arqana, août 2011, Deauville, Yearling, 180.000 €, Watership Down Stud à BBA Ireland Ltd

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’34’’27

1.000m à 600m : 26’’18

600m à 400m : 13’’41

400m à 200m : 11’’76

200m à l’arrivée : 12’’02

Temps total : 2’37’’64