La pluie en arbitre de la troisième confrontation entre al kazeem et declaration of war

Autres informations / 07.09.2013

La pluie en arbitre de la troisième confrontation entre al kazeem et declaration of war

Certains entraîneurs auront les yeux tournés vers le ciel avant les Irish Champion Stakes (Gr1), certains espérant de la pluie, d’autres préférant qu’elle ne tombe pas. L’assouplissement du terrain pourrait en effet être un facteur gagnant ou perdant dans cette épreuve, au goût de revanche après les Juddmonte International Stakes (Gr1). Al Kazeem (Dubawi), qui peaufine sa préparation en vue du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe ou des Champion Stakes d’Ascot (Gr1), retrouve Declaration of War (War Front), vainqueur à York. Al Kazeem avait déçu en ne concluant "que" troisième des Juddmonte International Stakes. Son entraîneur, Roger Charlton, avait mis cette défaite sur le compte du terrain, trop ferme pour le fils de Dubawi. La participation d’Al Kazeem aux Irish Champion Stakes a d’ailleurs longtemps été incertaine, l’entraîneur ne souhaitant faire courir son pensionnaire que si la piste de Leopardstown s’assouplissait. Les pluies annoncées l’ont finalement convaincu de le déclarer partant. Il faudra juste qu’elles tombent bien... Auquel cas, Al Kazeem peut prétendre à prendre sa revanche sur le fils de War Front.

La pluie ne serait en effet pas du tout à l’avantage de Declaration of War. En bon cheval aux origines américaines, il se plaît sur des pistes bonnes ou légères. Les 2.000m sont par ailleurs sa distance maximale. Si Roger Charlton fait certainement la danse de la pluie, Aidan O’Brien espérera la clémence des cieux.

Notons qu’Al Kazeem et Declaration of War se sont croisés à deux reprises cette année. Al Kazeem l’avait emporté dans les Eclipse Stakes (Gr1) et Declaration of War dans les International Stakes. Un partout, balle au centre...

THE FUGUE, AUSSI CANDIDATE A L’"ARC"

Ces Irish Champion Stakes ne se résument toutefois pas à ce duel. Un troisième concurrent peut venir semer le trouble. Il s’agit de The Fugue (Dansili), elle aussi une prétendante au Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Mais, en digne fille de Dansili, elle a besoin de bon terrain pour s’exprimer pleinement. Elle ne sera d’ailleurs présente à Longchamp que dans ces conditions. The Fugue reste sur une démonstration dans les Darley Yorkshire Oaks (Gr1), où elle laissait à quatre longueurs, sans forcer, la bonne Vénus de Milo (Duke of Marmalade), deuxième des Yorkshire Oaks de Chicquita (Montjeu), et peut-être l’une des prétendantes au Qatar Prix Vermeille (Gr1). La pensionnaire de John Gosden est une pouliche de classe et, si le terrain est à sa convenance, elle a les moyens de battre les mâles.

LE RETOUR DE KINGSBARNS

Outre Declaration of War, Aidan O’Brien aligne aussi Kingsbarns (Galileo). Champion à 2ans, net vainqueur du Racing Post Trophy (Gr1), le poulain de Coolmore était le favori des 2.000 Guinées. Mais une blessure l’a empêché de faire son retour au printemps. Il effectue donc une rentrée directement dans un Gr1, face à des aînés ayant montré leur forme cette année. Il s’agit donc d’un sacré challenge. Kingsbarns sera confié à Seamus Heffernan, Joseph O’Brien ayant choisi de piloter Declaration of War. Cette réapparition sera donc à suivre avec un grand intérêt.

Enfin, signalons la présence de Trading Leather (Teofilo). Le pensionnaire de Jim Bolger, vainqueur de l’Irish Derby (Gr1), est un excellent cheval, qui a pour lui sa capacité à aller devant. Il possède certainement plus de courage que de classe, mais cela lui a toujours suffi pour s’imposer ou monter sur le podium. Cependant, si Al Kazeem, Declaration of War et The Fugue fournissent tous leurs meilleures valeurs, cela s’annonce compliqué.