Le roi du mile espagnol arès d’emra fait une pige marseillaise

Autres informations / 06.09.2013

Le roi du mile espagnol arès d’emra fait une pige marseillaise

En lice pour un triplé historique en Espagne, qui le couronnerait cheval de l’année de l’autre côté des Pyrénées, Arès d’Emra (Desert Style) revient courir en France. De fait, il a passé un fructueux été en Espagne, remportant coup sur coup le Gran Premio Memorial Claudio Carudel (A) à Madrid puis le Premio Gobierno Vasco (L) à San Sebastian. À chaque fois, il a eu une vraie course. Dans la capitale espagnole, il a longuement lutté avec Cielo Canarias (Exceed and Excel) et au Pays Basque, il a effectué un retour exceptionnel, alors qu’il était entré parmi les derniers dans la ligne droite. Son prochain objectif espagnol pourrait être le Gran Premio de la Hispanidad (L), le 13 octobre à Madrid, qui, s’il venait à le gagner, ferait de lui une véritable star en Espagne. En attendant, il prendra le départ de la Coupe de Marseille (L) sur 2.000m. Il s’est déjà imposé à Borély, dans une course principale, c’était dans le Prix Delahante (L), en terrain lourd. La donne sera tout autre vendredi, mais Arès d’Emra encaisse bien les efforts et ne sera pas loin du compte.

Estimé et supplémenté, Sèche (Speightstown) vient d'effectuer une rentrée plaisante, sans avoir toutes ses aises. Le pensionnaire de Luis Urbano-Grajales a largement les moyens pour briller dans une course comme celle-ci. Vanishing Cupid (Galileo) a fait sien aisément le Grand Prix du Lion-d’Angers (L). Il possède encore une marge de progression et peut doubler la mise.

Ensuite, cela va se jouer à peu de choses entre Zamaam (Muhtathir), War Correspondent (War Front), As des Flandres (King’s Best) et Star System (Danehill Dancer), qui se tiennent de près.