Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Presque un miracle

Autres informations / 28.09.2013

Presque un miracle

Onze partants, un seul jockey italien (Raf Romano) et un seul cheval français, Luky d’Anjou (Ultimately Lucky), au départ. Le Grand Prix de Merano 2013 s’annonce plutôt maigrelet, mais c’est déjà un miracle que le steeple-chase le plus célèbre d’Italie se dispute. Maia, l’une des plus belles pistes d’Europe, avait frôlé la fermeture au printemps, avant que la société Merano Galoppo, sous l’égide de Gianni Martone, n’en reprenne la gestion. Gianni Martone et ses amis ont beaucoup travaillé, en dépit de toutes les difficultés et de la crise financière des courses en Italie. « Nous avons fait notre possible, mais il est difficile de récupérer un peu de crédibilité, face aux étrangers, après les retards dans le paiement des allocations 2012. Réussir à organiser cette course cette année est déjà une bonne chose. L’an prochain, nous ferons encore mieux et j’espère encore recevoir les chevaux et les propriétaires français. Pour le moment, je tiens à remercier Clément Machado et son entraîneur, François-Marie Cottin, qui ont envoyé Luky d’Anjou, ainsi que les propriétaires italiens qui ont acheté des chevaux pour le Grand Prix », a analysé Gianni Martone.

Luky d’Anjou, 6ans, a remporté sa dernière victoire en décembre 2011, à Cagnes-sur-Mer, et il a couru vingt-sept fois depuis. Il a fait de bonnes choses et il a une chance, au moins pour une place.

Les deux derniers achats des écuries italiennes sont Garynella (Ballingarry), un gagnant de Listed à 4ans, sur les haies d’Enghien, et qui a remporté une course à conditions à Clairefontaine après un passage en Angleterre, et Zianaaba (Anabaa Blue), jugé assez bon pour courir le Prix Ferdinand Defaure 2012, et encore compétitif au niveau Listed en août, à Auteuil.

La course est assez ouverte. L’ex-français Frolon (Lavirco) a trouvé une seconde jeunesse en Italie et il peut égaler le champion Or Jack, le dernier à avoir remporté la Grande Course de Haies et le Grand Steeple, en 1996.

Les favoris sont Imprezer (Jape), deuxième de Rigoureux en 2012, sauteur très régulier et à l’aise sur 5.000m, et Alpha Two (Two Twenty Two), assez fautif, mais capable de bonnes choses. Les deux sont entraînés par la légende Josef “Pepe” Vana pour les couleurs de l’Italien Orfeo Bottura.