Rip roaring, premier gagnant français de ses illustres parents

Autres informations / 05.09.2013

Rip roaring, premier gagnant français de ses illustres parents

Grande favorite du Prix de Toutevoie (F), Rip Roaring (Sea the Stars) a tout de même donné quelques frayeurs à ses nombreux supporters. Après avoir pris l’avantage sur l’animatrice, Rêvedargent (Kendargent), la pouliche a dû s’employer pour résister à une double attaque, celle de La Pyle (Le Havre), qui a été obligée de la contourner pour ne pas se retrouver enfermée, et celle de Billie Eria (Tamayuz), mal partie mais qui a vite pu recoller au peloton. Ce maiden a souvent révélé des pouliches de tout premier plan. L’an dernier, Tasaday (Nayef) s’imposait très facilement, et en 2007, Goldikova  (Anabaa) débutait victorieusement dans cette épreuve. Rip Roaring n’a pas laissé la même impression, mais elle n’est pas non plus née pour faire des merveilles à 2ans. Son illustre mère, Nebraska Tornado (Storm Cat), n’avait débuté qu’au mois de mai de ses 3ans.

DEBUTS PROMETTEURS DE LA PYLE

Derrière Rip Roaring, La Pyle a montré des promesses et on peut même penser que si elle n’avait pas hésité à s’engager entre la future lauréate et Billie Eria, elle aurait pu lutter pour la victoire. Pia Brandt, son entraîneur, nous a dit : « Je suis très contente de ses débuts. J’ai eu un peu peur quand elle s’est retrouvée bloquée à la corde. Comme les autres produits de Le Havre, elle a un très bon comportement en course. »

UNE FILLE DE LA CHAMPIONNE NEBRASKA TORNADO

Rip Roaring est une fille de la championne Nebraska Tornado, gagnante des Prix de Diane et du Moulin de Longchamp (Grs1). C’est le premier produit de la jument à s’imposer en plat. Cornhusker (Dynaformer) avait pris une place en France, avant d’être exporté aux États-Unis, où il a gagné... en obstacle ! Media Nox (Lycius), la mère de Nebraska Tornado, a gagné les Buena Vista Stakes (Gr2) et le Prix du Bois (Gr3). Elle a aussi produit Burning Sun (Danzig), gagnant du Prix Eugène Adam (Gr2), et Mirabilis (Lear Fan), lauréate du Churchill Distaff Turf Mile Stakes (Gr3).

UN PREMIER GAGNANT POUR SEA THE STARS EN FRANCE

Si l’étalon vedette Sea the Stars avait déjà ouvert le score en Grande-Bretagne, Rip Roaring est son premier gagnant français. Elle n’était que le quatrième partant du champion de la famille Tsui, et jusqu’à présent, sa meilleure représentante était Darenjana, une fille de Darinksa (Zilzal), qui avait débuté troisième dans le Prix des Marettes (F), cet été à Deauville.