Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Soresca, une réclamation payante

Autres informations / 02.09.2013

Soresca, une réclamation payante

Même si elle n’a pas forcément battu un lot d’exception dans le Prix de Tolbiac (E), Soresca (Elusive City) l’a fait avec la manière. Bloquée à la corde quand Conquête (Kyllachy) était lancée, Soresca a été décalée à l’extérieur et a ensuite placé une accélération imparable. Elle courait pour la première fois pour l’entraînement de Xavier Nakkachdji, qui l’a achetée à réclamer lors de son dernier succès à Deauville. Elle était auparavant entraînée par Mario Hofer. Xavier Nakkachdji a expliqué : « Sur ce bon terrain, elle avait une belle action et a très bien accéléré. Sa mère était une très bonne jument, qui avait gagné la Coupe. C’est une très belle famille allemande. » Soresca avait attiré les convoitises lors de sa victoire deauvillaise : cinq autres bulletins, dont un de Mario Hofer, avaient été glissés dans l'urne, et Laurent Benoît, agissant pour l’Écurie La Boétie, avait mis 35.666 euros, alors que la pouliche était au taux de 23.000 euros.

La mère de Soresca, Aubonne (Monsun), a en effet enlevé la Coupe – à Longchamp (Gr3) –avant de faire carrière aux États-Unis. C’est une fille d’Anna Maria (Night Shift), une sœur d’Arkona (Aspros), gagnante de Gr2 en Allemagne.