Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un grand pibrac effectue son retour

Autres informations / 13.09.2013

Un grand pibrac effectue son retour

Pibrac (Spadoun) est connu pour sa régularité, en haies ou en steeple. Lorsqu’il est dans son meilleur jour, il est capable de donner une très belle réplique aux meilleurs chevaux d’Auteuil. Il l’avait notamment prouvé au printemps en remportant le Prix des Drags (Gr2). Ce jeudi, à Auteuil, le pensionnaire de François-Marie Cottin a signé une rentrée victorieuse en remportant le Prix d’Angers, une course à conditions dans laquelle étaient alignés des éléments de Gr1. Il s’est imposé de quatre longueurs, devant Si tu Viens (Martaline), animateur et brillant, le courageux Ozamo (Alamo Bay), quatrième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), et Shannon Rock (Turgeon), deuxième du Gr1 précité.

LA "HAYE JOUSSELIN" EN VUE

Pibrac signe donc une rentrée victorieuse, se montrant déjà affuté. « Il était déjà prêt, comme il l’a montré aujourd’hui, a confirmé son entraîneur, François-Marie Cottin. Pour la suite de son programme, nous aviserons. Il devrait bien sûr revenir sur le steeple, avec le Prix La Haye Jousselin en vue, d’autant plus qu’il s’est déjà placé dans cette épreuve. » Pibrac avait conclu quatrième du Prix La Haye Jousselin remporté par Rubi Ball, en 2011.

BONNE RENTREE DE SHANNON ROCK

Shannon Rock était l’attraction de cette course. Le pensionnaire de Jean-Paul Gallorini n’a pas démérité pour son retour en piste, en concluant quatrième. Il est évidemment meilleur sur le steeple et est un adepte des pistes profondes. Cette rentrée est des plus encourageantes pour la suite de l’automne. « Il fait une bonne rentrée, a confié son mentor. Il avait déjà du travail derrière lui. Je pense qu’il aurait pu finir un peu plus près, mais je suis content. La suite de son programme est logique, il n’a pas trop le choix : ce devrait bien être le Prix Héros XII et le Prix La Haye Jousselin (Gr1). Il sera encore mieux sur piste plus souple. C’est un cheval extrêmement tardif. Il a 7ans et c’est son année. C’est d’ailleurs souvent la meilleure année pour les hongres ! Il continue de prendre de la maturité. Bertrand Lestrade devrait lui rester associé même si, pour les jockeys comme pour les chevaux, à Auteuil, il faut que tout se passe bien durant la saison. »

PIBRAC, LE MEILLEUR DE SA FRATRIE

Élevé au Domaine de Menneval, Pibrac provient d’une famille honnête, mais il est à ce jour le meilleur de la fratrie riche de onze autres produits. Il faut aussi signaler que sa troisième mère a donné Bluebell Pearl (Pharly), gagnante de Gr3 et placée au meilleur niveau en plat.