Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un premier voyage rémunérateur pour odeliz

Autres informations / 02.09.2013

Un premier voyage rémunérateur pour odeliz

L’arrivée du Prix Liancourt (L) s’est jouée dans un mouchoir de poche et il a fallu avoir recours à la photographie pour départager la britannique Odeliz (Falco) et l’excellente finisseuse Piana (Doyen), Shared Account (Dansili) concluant aussi tout près. Pouliche ayant fait ses classes dans les handicaps outre-Manche, Odeliz s’essayait au niveau Listed. Bénéficiant d’un bon parcours, derrière le groupe de tête, elle a pu avoir l’ouverture au bon moment, quand Dakatari (Dalakhani) s’est écartée de la corde. Odeliz a alors montré son cœur pour résister jusqu’au bout à Piana qui, pour sa deuxième sortie sous l’entraînement d’Alain Bonin, a été montée en position d’attente. Dans le clan de la pouliche lauréate, les larmes n’étaient pas loin quand le verdit de l’arrivée a été rendu. C’était la première fois que Douglas MacMahon et Jane Broderick, les propriétaires d’Odeliz, avaient un partant à Longchamp. Ils nous ont expliqué : « Karl Burke pensait que la pouliche rivée. Gagner alors que nous venons pour la première fois à Longchamp, c’est la cerise sur le gâteau. Nous avons acheté cette pouliche à Deauville, chez Arqana, et comme elle est éligible aux primes, c’était tentant de venir courir ici. Et il est certain qu’elle reviendra courir en France... Nous avons été très patients avec elle et nous sommes récompensés. » Daniel Tudhope, le jockey de la pouliche, remportait lui aussi son premier succès à Longchamp. Il a confié : « Karl, qui est un très bon juge, m’avait dit qu’elle avait une chance. Quand Olivier Peslier s’est décalé, j’ai eu l’ouverture au bon moment. Quand elle est devant, elle a tendance à se reprendre car elle est encore immature. »

UN AUTRE VISAGE POUR PIANA

Décevante dans le Prix de Psyché (Gr3), où elle avait l’excuse d’avoir tiré, Piana s’est complètement réhabilitée en pratiquant la course d’attente. Alain Bonin, qui l’avait achetée aux dernières ventes de chevaux à l’entraînement d’Arqana, a analysé : « Nous sommes vraiment contents car nous commençons à l’avoir bien. Elle était bien plus posée que dans le Prix de Psyché. Piana est une pouliche avec qui il faut attendre, ce qui comporte des aléas. Aujourd’hui, elle court vraiment très bien, d’autant qu’elle rendait deux kilos et que la gagnante a eu un parcours en or. Ce ne sont pas des challenges faciles... »

COMMUTE DEÇOIT

La déception est venue de commute (Rail Link) qui a cette fois mené. Mais quand les autres sont venues l’attaquer, la pouliche a eu un comportement particulier, penchant aussi contre la lice. Cette sortie ne reflète pas ce que la pouliche avait montré lors de ses précédentes performantes.

UNE NIECE D’AMORAMA

Odeliz a été achetée à Deauville aux ventes de yearlings d’octobre 2011 Arqana, pour seulement 22.000 euros. Elle fait partie de la première année de production de Falco, et sa mère, Acatama (Efisio), n’a pas couru. Mais c’est une sœur d’Amorama (Sri Pekan), gagnante des Del Mar Oaks et du John C. Mabee Handicap (Grs1). La quatrième mère de la pouliche n’est autre que Trillion, gagnante du Prix Ganay (Gr1) mais surtout mère de la

 

PRIX DE LIANCOURT

Listed - Plat - A conditions - Femelles - 55.000- 2.100m (G. P.) - Pour pouliches de 3 ans, n'ayant pas, cette année, gagné une course de Groupe. Poids: 56 k.

1re ODELIZ (F3)

D. Tudhope (56)

Falco & Acatama

Pr. : Assoc. Mcmahon Th. Ltd/Mme E. Burke

Ent. : Mme E. M. Burke - El. : Aleyrion Bloodstock Ltd

Arqana, octobre 2011, Deauville, Yearling, 22.000 €, Grandcamp à Karl Burke

2e PIANA (F3)

R. Thomas (58) NEZ. Doyen & Gaudera

Pr. : J. Vignion - Ent. : A. Bonin - El. : Uwe Stallmann

Arqana, octobre 2011, Yearling, 20.000 €, Grandcamp à Agence Equus

Arqana, juillet 2013, Deauville, 170.000 €, Durepaire à Alain Bonin

3e SHARED ACCOUNT (F3)

C. Soumillon (56)

Dansili & Imbabala

Pr. : K. Abdullah - Ent. : P. Bary - El. : Juddmonte Farms