Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Hippolyte le méritait

Autres informations / 31.10.2013

Hippolyte le méritait

 

Prix Pelat (b)

Hippolyte (Gold Away) n’avait pas passé le poteau en tête depuis le mois de mai 2012. Le pensionnaire de Tony Clout a fait face à des soucis de santé et n’avait pas réussi à s’imposer depuis son retour en piste, en 2013. C’est désormais chose faite. Attentiste en dernière position, il a bien accéléré pour venir sur la ligne de tête et s’imposer d’une encolure.

 

Son terrain et sa distance

« Cela fait plaisir », nous a déclaré Tony Clout après la victoire d'Hippolyte, dont il entraînait déjà la mère. Élément prometteur à 2ans, Hippolyte n’a pas pu avoir la carrière attendue par la suite. Ce succès est donc réconfortant pour tout son entourage, et mérité. « Il aime bien le terrain lourd, et est mieux sur ce type de piste. Je crois aussi qu’il était aujourd’hui sur sa distance idéale. La course a été assez vite et il a bien accéléré pour finir. Ce sont les conditions qui lui conviennent. »

 

 

Le premier gagnant d’une ex-pensionnaire de Tony Clout

La mère d’Hippolyte, standout (Robellino), avait gagné trois courses et s’était placée à sept reprises en vingt-trois sorties. Hippolyte est son deuxième produit et son premier gagnant. Elle a depuis été exportée en Tunisie. Hippolyte a été élevé par Thierry de la Héronnière (haras d’Ellon). La deuxième mère d’Hippolyte, streamlined (Priolo), a été une pouliche utile, faisant l’arrivée de sept de ses neuf courses. Hippolyte appartient, par sa quatrième mère Raise the standard, à la famille de coup de folie, gagnante du Prix d’Aumale (Gr3) et mère de coup de Génie, gagnante du Prix Morny, de Machiavellian, d’Exit to nowhere, ou encore d’Orpen.