Indonesienne ou l’intuition de christophe ferland

Autres informations / 07.10.2013

Indonesienne ou l’intuition de christophe ferland

 « Quand on

pense avoir une bonne pouliche, il faut essayer. » Cette déclaration de

Pierre-Yves Bureau à l’issue du Total Prix Marcel Boussac (Gr1) résume

parfaitement le cas d’Indonésienne (Muhtathir).

Après avoir gagné brillamment pour ses débuts, à La Teste, la pouliche avait

été devancée à Chantilly par Miss France?(Dansili).

Deuxième de "B", cela pouvait paraître un peu juste pour s’imposer au

niveau Gr1. Pourtant, Christophe Ferland y a toujours cru, et les propriétaires

de la pouliche, les frères Wertheimer, l’ont suivi. L’entraîneur a expliqué : «

Elle travaillait très bien le matin et l’objectif a toujours été de l’amener

gentiment sur cette course. Elle avait vraiment très bien gagné en débutant, et

ensuite, nous avions choisi la sagesse en allant sur une course B à Chantilly.

Nous étions un peu déçus d’être battus, mais quand Miss France a gagné son Gr3

à Newmarket, cela nous a confortés dans notre choix. Et je remercie ses

propriétaires de m’avoir suivi. Indonésienne avait fait un très bon galop il y

a huit jours, mais la pouliche avec qui elle avait travaillé avait ensuite mal

couru à Chantilly... Ce n’était donc pas une décision facile à prendre... »

LESSTALK IN PARIS

VICTIME DE SON PARCOURS

Indonésienne a réalisé une superbe ligne droite

après avoir attendu, ne lâchant jamais rien pour aller chercher Lesstalk in Paris (Cape Cross), qui

semblait pourtant partie pour la gloire. Mais la pensionnaire de Jean-Claude

Rouget a sûrement brûlé trop de carburant durant la course.

S’élançant de la stalle 11, elle a pris la tête,

accompagnée de Testina (Lawman),

et n’a jamais eu l’occasion de souffler. Ioritz Mendizabal l’a expliqué : « La

pouliche est tellement bien sortie des stalles, qu'elle s'est retrouvée devant.

Mais elle était finalement bien

détendue en tête. Si j'avais repris en partant,

j'aurais pu me retrouver coincé en troisième épaisseur, comme Veda. En

débutant, à Deauville, elle était sortie très vite de sa stalle. Ensuite, ce ne

fut pas le cas dans le Prix d'Aumale, mais peut-être aussi était-ce dû au fait

qu'elle avait l'as à la corde. Ce n'était que sa troisième course et, à ce

niveau, ce n'est pas évident de gagner de bout en bout. Elle court très bien. »

Effectivement, Lesstalk in Paris aurait pu complètement craquer, ce qui n’a pas

été le cas.

ROYALMANIA?PAS ENCORE ASSEZ MATURE

L’autre représentante de la casaque Wertheimer, Royalmania (Elusive Quality), n’a pas

démérité. Pouliche émotive (elle était munie de bouchons dans les oreilles pour

les opérations d’avant course), elle a été prise de vitesse au début. Dans la

descente, elle semblait même battue, mais elle s’est bien allongée dans la

ligne droite pour échouer finalement à un nez de Queen Catrine (Acclamation), qui n’est pas la première venue,

s’étant placée plusieurs fois au niveau Groupe. Freddy Head a expliqué : « Je

pense qu'elle a été désorientée dans la descente. Elle a semblé un peu

perdue... Je ne sais pas pourquoi, peut-être le manque de métier. Elle a donné

l’impression d’être débordée. Mais elle fait une ligne droite magnifique, elle

est revenue "manger" tout le monde. Cela est très prometteur pour son

année de 3ans ! » Pierre- Yves Bureau a aussi confié que l’état du terrain ne

lui avait sans doute pas convenu.

LA SŒUR DE LUMINEUX

Élevée par ses propriétaires, les Wertheimer &

Frère, Indonésienne est la sœur de Lumineux

(Motivator), vainqueur du Prix Ridgway (L) et sixième du Prix du Jockey

Club (Gr1), et de Kamran (Green

Tune), troisième du Prix Roland de Chambure (L). Mydarshaan (Darshaan), mère d’Indonésienne, a gagné son maiden au

Touquet. Elle se révèle comme une très bonne poulinière, puisque ses cinq

produits parus en piste ont tous gagné. Fait amusant, la foal 2013 de

Mydarshaan est une fille de Motivator,

le père de Trêve. Elle a aussi un yearling de Montjeu. Troisième mère d’Indonésienne, Most Precious (Nureyev) a pris deux places de Grs1. Au haras, elle

a produit Marathon, triple

vainqueur de Groupe et connu pour avoir été le dernier lauréat de Freddy Head

en tant que jockey, Matiara (Bering),

gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches et deuxième du Prix de Diane (Grs1)

et Pyrus (Mr Prospector),

cinquième du Prix Morny (Gr1), devenu étalon.

Indonésienne a été débourrée et préentraînée au

haras du Saubouas.

UN PREMIER GR1 POUR FLAVIEN PRAT

Olivier Peslier, premier jockey de la casaque

Wertheimer, ayant choisi de piloter Royalmania, Flavien Prat, le second jockey

de la casaque, s’est retrouvé sur Indonésienne, qu’il découvrait ce dimanche.

Il l’a montée parfaitement aux ordres,

c’est-à-dire en patientant, dans l’idée de ne pas lui faire mal s’il estimait

la tâche trop compliquée.

À 21ans, il remporte son premier Gr1, un succès

d’autant plus important qu’il a lieu avec cette casaque classique. Il a

expliqué : « Je pensais pouvoir être deuxième, mais j’ai vu que Lesstalk in

Paris n’accélérait plus, et que la mienne prolongeait son effort, je lui ai

demandé plus et elle a parfaitement répondu. Elle s’est vraiment montrée très

dure jusqu'au bout. »

Rappelons que Flavien Prat avait été sollicité par

les frères Wertheimer en mars 2012, suite au départ de Mickaël Barzalona pour

Newmarket et l’écurie Godolphin

LE WEEK-END FOU DE CHRISTOPHE FERLAND

En deux jours, Christophe Ferland aura vécu le

meilleur et le pire. Le meilleur, c’est cette

troisième victoire de Gr1, un  score frappant pour un entraîneur de son âge. Le

pire, c’était la rétrogradation de Chalnetta

(Oratorio), samedi, dans

le Qatar Prix de Royallieu (Gr2). « Hier, c’était

dur, même si c’était justifié. C’est le jeu des courses », a-t-il simplement

commenté. Christophe Ferland est allé au bout de sa conviction, celle

qu’Indonésienne était une pouliche de "Boussac", bien qu’elle ait été

battue à Chantilly. Il remporte ainsi son troisième Gr1 (en l’occurrence trois

succès chez les 2ans), après les deux succès de Dabirsim?(Hat Trick), dans

les Prix Morny et Jean-Luc Lagardère.

                                  

TOTAL PRIX MARCEL

BOUSSAC - CRITERIUM DES POULICHES

Gr1

- Plat - Femelles - 300.000€?-

1.600m (G. P.) - Pour pouliches de 2 ans. Poids: 56 k.

1re INDONESIENNE (F2)

1'38''74.

F. Prat (56)

Muhtathir & Mydarshaan

Pr. : Wertheimer et Frère

Ent. : C. Ferland - El. : Wertheimer & Frere

2e LESSTALK IN PARIS

(F2)

I. Mendizabal (56)

Cape Cross & Top Toss

Pr. : Ec. J. L. Tepper

Ent. : J.-C. Rouget - El. : Ecurie Skymarc Farm

3e QUEEN

CATRINE (F2)

J. P. Spencer (56)

Acclamation & Kahira

Pr. : Assoc. Qatar R.L./Al Thani/Al Kubaisi Ent. :

C. Hills - El. : Mount Coote Stud ROYALMANIA (F2)

O. Peslier (56)

Elusive Quality & Safari Queen

Pr. : Wertheimer et Frère

Ent. : F. Head - El. : Wertheimer & Frere