interdiction des stéroides anabolisants : la nouvelle-zélande suit l’australie

Autres informations / 03.10.2013

interdiction des stéroides anabolisants : la nouvelle-zélande suit l’australie

Il y a moins d’un mois, l’Australian Racing Board a annoncé l’interdiction de l’utilisation de stéroïdes anabolisants en course, chez les chevaux à l’entraînement et en sortie d’entraînement. Désormais ces substances ne peuvent plus être utilisées que chez les foals de moins de 6mois ayant des soucis de santé. Sans surprise, la Nouvelle-Zélande a suivi l’Australie dans cette démarche et appliquera les mêmes règles que son voisin à partir de mai 2014. Seuls les foals de moins de 6mois pourront se voir injecter des stéroïdes anabolisants, et uniquement pour leur santé. C’est un grand moment pour l’histoire des courses : avec cette décision de la Nouvelle-Zélande, tous les pays de l’Asian Racing Federation ont désormais banni les stéroïdes anabolisants ! Greg Purcell, Président du New Zealand Thoroughbred Racing, a expliqué que les stéroïdes anabolisants n’ont jamais été un problème majeur en Nouvelle-Zélande, mais l’interdiction de leur utilisation souligne le fait que le dopage n’a pas sa place dans les courses hippiques. Une position qui est donc très similaire à celle de l’Australie. Cette interdiction devrait être effective dès le 1er mai 2014, avec un nouvel amendement relatif à cette règle devant être validé le 1er décembre 2013. Le New Zealand Thoroughbred Racing a pris cette décision en accord avec, entre autres, l’association des Vétérinaires équins, l’association des Entraîneurs, l’association des Éleveurs, le New Zealand Bloodstock. L’interdiction des stéroïdes anabolisants s’appliquera aux galopeurs comme aux trotteurs.