King naaqoos de bout en bout

Autres informations / 12.10.2013

King naaqoos de bout en bout

Sur un terrain très souple, loin de lui convenir, King Naaqoos (Naaqoos) a débuté victorieusement dans le Prix du Val Profond (F). Son jockey, Aurélien Lemaître, l’a porté en tête et King Naaqoos a contrôlé les opérations. À l’entrée de la ligne droite, il a tenté de se détacher, mais il n’a pu creuser l’écart sur cette piste. Talco (Pivotal) a essayé d’aller le chercher. Cependant, ce poulain vert a mis du temps à trouver son action et lorsqu’il l’a fait, il a fini vite pour échouer d’une courte tête. « C’est un cheval que j’aime bien et il a fait exactement ce que je pensais, nous a dit Freddy Head, entraîneur de King Naaqoos. L’année prochaine, il devrait faire une bonne carrière. Je vais voir pour la suite de son programme, mais je pense qu’il s’arrêtera là pour cette année. Il devrait pouvoir faire 2.000m. » Les deux premiers ont laissé une bonne impression, en particulier le pensionnaire de Nicolas Clément, Talco, un très beau poulain, qui sera peut-être mieux sur une piste moins pénible.

LA FAMILLE D’IRISH WELLS

King Naaqoos a été acheté 120.000 € aux ventes d’octobre 2012, par Freddy Head. King Naaqoos est le deuxième gagnant, en France, de l’étalon du Mézeray naaqoos et son premier en région parisienne. Il appartient à sa première production.

Mère de King Naaqoos, Princess d’Orange (Anabaa) s’est classée deuxième du Prix Isola Bella (L). Elle a donné Prince Mag (Zamindar), deuxième du Prix du Prince d’Orange (Gr3), vendu à Hongkong, et Naadrah (Muhtathir), quatrième du Prix de Lieurey (Gr3). Irish Source (Irish River), deuxième mère de King Naaqoos, est une gagnante de Listed. Irish Source a donné Sign of the Vine (Kendor), laquelle est la génitrice de l’étalon Irish Wells, double vainqueur du Grand Prix de Deauville (Gr2) et de Sign of the Wolf (Loup Solitaire), lauréat du Prix André Baboin (Gr3). King Naaqoos est donc le cousin de Irish Wells et de Sign of the Wolf.