La gohannière, sur sa classe

Autres informations / 21.10.2013

La gohannière, sur sa classe

Le terrain très souple, tirant sur le collant, n’a pas été un atout pour La Gohannière (Le Havre) dans le Prix de la Poterne des Peupliers (F). Pourtant, la fille de Le Havre s’en est sortie, gagnant nettement, sur sa classe. Placée à une demi-longueur de l’animatrice, Privet Hedge (First Defence), elle s’est posée sur son mors. Au pavillon, elle avait la pointure de ses rivales, même si la favorite, When in Doubt (Montjeu), sœur de la championne Moonlight Cloud (Invincible Spirit), refaisait mètre après mètre et qu’Alicenora (Astronomer Royal) avait encore pas de mal de ressources. Pour finir, La Gohannière a résisté nettement à When in Doubt. Après sa deuxième place lors de ses débuts, derrière Royalmania (Elusive Quality), la pouliche de Gérard Augustin-Normand a confirmé qu’elle était un nouvel espoir black type pour Le Havre en 2014. « Elle a été posée devant, à sa main, et s’est montrée sérieuse pour bien accélérer », a expliqué son jockey, Grégory Benoist. Elevée par Franklin Finance, La Gohannière est issue d’une souche Wertheimer & Frère. Sa mère, Landskia (Lando) avait remporté le Prix Astronomie (B) en débutant, avant de finir deuxième du Prix de la Seine (L). Landskia avait été achetée par Sylvain Vidal aux ventes d’élevage 2009 pour la somme de 125.000 €.