La vente d’octobre arqana, une vraie source de bons chevaux pour les courses françaises

Autres informations / 20.10.2013

La vente d’octobre arqana, une vraie source de bons chevaux pour les courses françaises

Les succès de Trêve et de Vorda, qui ont été toutes les deux présentées en octobre à Arqana, représentent la meilleure des publicités pour cette vente qui débute lundi à Deauville. Mais ces deux pouliches d’exception ne sont pas des cas isolés. Le résultat des yearlings d’octobre en course a progressé régulièrement, jusqu’à atteindre les niveaux exceptionnels de cette année. « Depuis le début de l’année, cette vente a produit plus de quatre-vingt-dix performances de Stakes, et cent trente vainqueurs de maiden, détaille Éric Hoyeau. Elle représente une formidable opportunité, pour les propriétaires et les entraîneurs, de trouver de très bons chevaux à un prix raisonnable, du premier au dernier jour de la vente. »

Parallèlement à la progression des performances des yearlings d’octobre, les indicateurs de la vente, notamment le prix moyen, ont évolué régulièrement à la hausse. Au début des années 2000, le prix moyen avoisinait 15.000 €. Il a doublé en 2012, atteignant 31.655 €. La vente d’octobre n’est plus considérée comme un marché secondaire. Elle a acquis au fil des ans une vraie identité, avec des profils de poulains un peu moins commerciaux que ceux d’août, mais avec une vraie sélection au modèle. « À ce sujet, il faut saluer le professionnalisme des vendeurs qui utilisent parfaitement la segmentation du marché des yearlings pour exposer au mieux leur production », souligne Éric Hoyeau. La vente d’octobre s’inscrit en effet comme le troisième rendez-vous du calendrier Arqana dédié aux yearlings, après la vente d’août et la V.2. Cette année, elle s’articule sur quatre journées, pour répondre au mieux à la demande des éleveurs et à celle des vendeurs. La partie 1, le lundi 21 octobre, propose 180 yearlings. La partie 2 s’articule sur deux sessions, les mardi 22 et mercredi 23 octobre, avec respectivement 154 et 165 yearlings, alors que le jeudi, 79 poulains seront proposés. Cette gradation de la vente lui a aussi permis de devenir un vrai objectif pour les éleveurs.

La grande majorité de ces yearlings, quasiment tous nés et élevés en France ou assimilés comme tels, sont destinés à être exploités sur notre territoire. « Il s’agit d’une vente que je qualifierais d’européenne, explique Éric Hoyeau. Elle est depuis longtemps une véritable source pour les courses françaises, sachant qu’en addition aux investisseurs français, très présents pour cette session, les professionnels étrangers qui viennent acheter ont comme objectif de venir courir sur notre sol. Les pinhookers peuvent aussi trouver de belles opportunités. »

POUR 100.000 €...

Les chevaux issus de la vente d’octobre ont connu des résultats en course assez remarquables cette année. Ainsi, pour une enveloppe de 100.000 €, un acheteur aurait pu s’offrir le quatuor Trêve, Vorda, Gengis et Pearl flute, soit, quelques mois plus tard, quatre Groupes 1 ("Arc", "Vermeille", "Diane" et Cheveley Park Stakes), un Groupe 2 (Robert Papin), quatre Groupes 3 ("Fontainebleau", "Blois", "Palais Royal" et "Chênes"), et 4,8 millions de gains !

ACHATS EN VUE POUR L’ARQANA RACING CLUB

Débutés lors de la vente d’août, puis lors de la V.2, les achats du premier racing club d’Arqana, baptisé Vendôme Racing Club, devraient se poursuivre en octobre. Éric Hoyeau fait le point sur l’avancement de ce projet : « Ce premier racing club compte une trentaine de porteurs de parts, dont une large majorité de personnes qui découvrent ce milieu. L’entraîneur principal sera Nicolas Clément, qui a beaucoup contribué au montage de l’écurie et qui fait équipe avec Gérard Larrieu pour l’achat des poulains. Nous avons d’autres projets pour l’an prochain, d’autres communautés à explorer, en faisant évoluer le concept en fonction de ces communautés, qu’elles soient françaises ou étrangères. Cela prend du temps et de l’énergie, mais nous sommes convaincus de la pertinence du modèle. Nous sommes également heureux que d’autres projets soient en train de se monter. C’était l’objectif premier de l’Arqana Racing Club. »

LE RESTAURANT DES VENTES OUVERT DES LE SAMEDI

Le restaurant des ventes sera ouvert dès le samedi, pour le déjeuner et pour suivre les courses du Champions Day à Ascot, dans un cadre convivial. Dimanche, les personnes pourront également y déjeuner tout en y suivant, l’après- midi, les courses de Longchamp. Dès lundi, le restaurant sera ouvert pour le déjeuner et le dîner.