L’armada "peltier" peaufine sa forme en vue des grandes échéances

Autres informations / 11.10.2013

L’armada "peltier" peaufine sa forme en vue des grandes échéances

Prince Oui Oui (Poliglote), Ozamo (Alamo Bay), Vladimir (Saint des Saints) et Red Name (Nickname). Deux choses les unissent. D’abord, ils représentent ensemble la casaque de la famille Papot. Mais ils se présenteront également chacun au départ d’un Gr1, au mois de novembre prochain, sous un seul et même entraînement, celui de Philippe Peltier.

PRINCE OUI OUI PREPARE LE GRAND PRIX D’AUTOMNE

Prince Oui Oui, lauréat du Prix Cambacérès (Gr1) en 2009 et troisième un an plus tard du Prix Renaud du Vivier (Gr1), sera au départ du Grand Prix d’Automne (Gr1), le 2 novembre. Prince Oui Oui vient d'effectuer une honorable rentrée, après deux ans d’absence, en prenant la troisième place du Prix Hunorisk. Dimanche, il sera au départ du Prix Carmarthen (Gr3). L’entraîneur sarthois nous a dit : « Prince Oui Oui va très bien. Son objectif principal est le Grand Prix d’Automne. C’est un cheval à la santé fragile et nous allons directement

à l’essentiel le concernant. »

OZAMO EN ROUTE POUR LA "HAYE JOUSSELIN"

Pour sa part, Ozamo continue sa route vers le Prix La Haye Jousselin (Gr1), le 3 novembre. Après avoir pris une prometteuse quatrième place dans le Gras Savoye Grand SteepleChase de Paris (Gr1) en mai dernier, Ozamo a effectué une rentrée sur les haies dans le Prix d’Angers, dont il a pris la troisième place. Dimanche, il sera au départ de la dernière préparatoire du Prix La Haye Jousselin, le Prix Héros XII (Gr3). Philippe Peltier nous a confié : « Le Prix La Haye Jousselin a toujours été son objectif logique. Le Prix Héros XII est la seule préparatoire de l’automne. Il poursuit donc sa préparation et tout est en ordre. »

OBJECTIF "CAMBACERES" POUR RED NAME

Red Name, qui s’élancera au départ du Prix Georges de Talhouët Roy (Gr2) ce week-end, aura en toute logique le Prix Cambacérès (Gr1) en point de mire. Lauréat du récent Prix Finot (L), en ayant fait preuve d’une grande suprématie, Red Name n’a couru que deux fois en compétition. Ses débuts ont eu lieu sur l’hippodrome des Sables d’Olonne, en plat. Par manque d’expérience, sans doute, il n’avait pu accrocher les premières places. À son propos, Philippe Peltier nous a expliqué : « C’est un poulain qui est très facile. Il a très bien encaissé ses débuts sur les obstacles et a continué à progresser depuis. Vu la façon dont il a gagné, le Prix Cambacérès est très vite devenu son objectif automnal. »

VLADIMIR, AVEC L’ATOUT FRAICHEUR POUR LE "RENAUD DU VIVIER"

Enfin, Vladimir, dont tout le monde attendait la prestation dans le Prix de Maisons Laffitte (Gr3) le 28 septembre dernier, a quelque peu déçu, bien qu’il y ait pris la quatrième place. Ce jour-là, Vladimir s’est montré hésitant sur ses obstacles, manquant de fluidité. À cela, son entraîneur nous a donné quelques explications : « En dernier lieu, à son retour à l’écurie, nous nous sommes rendu compte qu’il souffrait un peu du dos. Ceci expliquait donc la façon dont il a sauté. Une façon que nous ne lui connaissions pas. Désormais, tout est revenu en ordre. Mais il fera tout de même l’impasse sur le Prix Pierre de Lassus (Gr3,) qui faisait partie de son programme initial. Il ira directement sur le Prix Renaud du Vivier (Gr1). Et, le concernant, l’atout fraîcheur ne sera que profitable. »