Le pari gagnant de gailo chop

Autres informations / 27.10.2013

Le pari gagnant de gailo chop

Candidat le moins titré au départ de ce Prix des Sablonnets (L), Gailo chop (Deportivo) a pourtant dominé nettement cette Listed. Pris de vitesse dans la première partie du parcours, Gailo Chop a été contraint de virer en quatrième épaisseur dans le dernier tournant. Dans la ligne droite, il n’a cessé de prendre du champ sur ses rivaux, laissant Under the Raddar (Footstepsinthesand) à plus de deux longueurs. Le pensionnaire de François Doumen a ensuite été rétrogradé à la quatrième place pour avoir contrarié cockney bob (Cockney Rebel) qui progressait à la corde. hussard (Medicean), le spécialiste du parcours, a donc gagné un rang après enquête, se classant finalement deuxième.

Gailo Chop n’avait jusqu’alors couru que dans le Sud-Ouest, s’imposant dans un bon style dès sa deuxième sortie. Antoine de Watrigant a rendu hommage à son propriétaire et éleveur, Alain Chopard, au micro d’Equidia : « C’est lui qui a insisté pour courir, et il a eu raison. Le poulain avait vraiment bien progressé depuis deux semaines. Le terrain lourd l’a servi. Il a été débordé au début, et Julien Augé a été obligé de partir de loin. Mais plus ça allait, plus il allait loin. L’allongement de la distance le servira à l’avenir, et je pense qu’il va faire un bon 3ans. »

 

 

100 % faunes

Gailo Chop est donc un pur produit du haras des Faunes. Grenoble (Marignan), sa mère, a bien gagné sa vie en province et a déjà produit captain Rocket (Indian Rocket), lauréat de handicaps dans le Sud-Ouest. Il faut remonter à la quatrième mère du poulain pour trouver du caractère gras. thoroly blue a en effet gagné les Del Mar Oaks (Gr2) aux États-Unis.