L’élevage français affiche la couleur

Autres informations / 18.10.2013

L’élevage français affiche la couleur

La saison d’obstacle anglo-irlandaise n’en est qu’à ses prémices et, d’emblée, l’élevage français a démontré sa compétitivité. Il n’y avait que deux "FR", Toner d’Oudairies (Polish Summer) et Roi du Mée (Lavirco), en piste dans le Star Best for Racing Coverage Chase (Gr3), jeudi à Punchestown. Et ils ont signé le jumelé, faisant nettement la différence sur le reste du peloton.

Élève du comte Michel de Gigou, Toner d’Oudairies avait déjà enlevé un Gr3, à 3ans, sur les claies. Passé sur le steeple la saison dernière, il a obtenu de bons résultats dans cette spécialité, mais n’avait pas encore gagné un Groupe sur les fences. À noter que l’écurie de Michael O’Leary (Gigginstown House Stud), le patron de Ryanair, a pris les trois premières places de la course.