Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Poligroom, comme dans un travail du matin

Autres informations / 03.10.2013

Poligroom, comme dans un travail du matin

Le Prix de Grenoble a été une simple formalité pour Poligroom (Tiger Groom). Le pensionnaire de Patrice Quinton a gagné de neuf longueurs sur une piste juste très souple, qui ne favorise pas spécialement les grands écarts. Poligroom a montré un excellent tempérament, ne tirant pas devant. Il a été très calme aux avant-postes et n’a pas fait de faute, ni d’efforts inutiles. Après avoir très bien sauté dans le parcours, il a accéléré sur la main de son jockey, David Cottin, et s’est détaché de lui-même. Personne n’a pu l’inquiéter. « Poligroom a toujours très bien travaillé, nous a dit Patrice Quinton. L’autre jour, il avait très bien couru en finissant troisième et il a confirmé aujourd’hui. Il sait tout faire. Je tiens aussi à féliciter Jordan Duchêne, qui le monte tous les matins et qui est accidenté. » David Cottin a également été séduit par Poligroom : « C’est un poulain sérieux, qui fait toujours l’arrivée. Il venait d'effectuer de bons débuts. Il est très professionnel et a beaucoup d'action. Je n’ai pas hésité à m'en servir et il a fait nettement la différence. Je crois que c’est un poulain d’avenir. » Grand poulain, bien fait, Poligroom devrait être encore meilleur avec l’âge. Mais pourra-t-il se sortir d’une piste pénible, en dépit de sa grande action ?