Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Polipa rend un vibrant hommage à son frère beach bar

Autres informations / 01.10.2013

Polipa rend un vibrant hommage à son frère beach bar

« Polipa a rendu hommage à son frère, Beach Bar, qui nous a quittés tout à l’heure... » Isabelle Pacault est émue aux larmes après la victoire de son protégé Polipa (Poliglote) dans le Prix de la Gascogne (L). Deux heures auparavant, le frère de Polipa, Beach Bar (Nikos), s’est blessé mortellement dans le Prix de Beaune (L). En une après-midi, Isabelle Pacault a vécu toutes les émotions d’un entraîneur d’obstacle.

Polipa a montré du cœur à l’ouvrage lorsqu’il s’est retrouvé sur la même ligne que Chegei Has (Kahyasi) et Pythagore (Kahyasi), pour franchir la dernière haie. Sur le plat, il a dominé courageusement ses rivaux, pour s’offrir la plus belle victoire de sa carrière, la cinquième à Enghien, en huit sorties sur cette piste. « Il est formidable, a ajouté Isabelle Pacault. On s’attache à nos chevaux d’obstacle, à qui l’on demande d’aller au feu... Ils ont été vite et mon pensionnaire a pu remettre un coup de reins. Je ne pensais pas battre Pythagore. Pour le "Grand Steeple", je ne sais pas encore, nous aviserons. Mais aujourd’hui, il a eu une bonne leçon. » De son côté, Kévin Nabet, qui remplaçait Boris Chameraud, tombé avec Beach Bar, a tenu à remercier ce dernier : « Cette victoire, elle est pour Boris ! Il m’a expliqué comment monter le cheval et je tiens à le remercier. Polipa a bien sauté et la course a roulé, ce qui nous a avantagés. Pour finir, il a été courageux. » Polipa a attendu son heure, au cœur du peloton, alors que, fidèle à ses habitudes, Sirène d’Ainay (Dom Alco) animait l’épreuve. Polipa a bien sauté durant le parcours et son expérience dans les gros handicaps lui a été précieuse sur le plat, pour battre le tenace Pythagore. Très à l’aise sur cette piste d’Enghien, Polipa est devenu un nouveau postulant au Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2), dont cette Listed servait de préparatoire. Un de plus, car le Gr2 du 26 octobre s’annonce très ouvert. Et ce n’est pas ce Prix de la Gascogne, avec plusieurs favoris décevants, qui va nous permettre d’avoir des idées arrêtées.

PYTHAGORE MONTE EN PUISSANCE

Double gagnant du Prix Romati (L), Pythagore fait partie des vedettes d’Enghien. Après une rentrée honorable dans le Prix Jim Crow, dont il avait pris la quatrième place, il a démontré qu’il était en progrès en vue du "Grand Steeple". Sa ligne droite a été plaisante et son mentor, Emmanuel Clayeux, nous a confié : « L’objectif avec Pythagore, c’est le "Grand Steeple". Sa performance prouve qu’il monte en condition. » Emmanuel Clayeux présentait aussi Sirène d’Ainay, laquelle n’a pu se montrer dangereuse, accumulant les petites hésitations. À sa décharge, elle effectuait sa rentrée et son entraîneur nous a précisé : « Avec Sirène, je savais que cela serait compliqué, car elle a toujours besoin de deux ou trois courses pour arriver à son meilleur niveau. Je n’ai pas de programme avec elle et je ne sais pas vers quoi elle va aller. »

DES CHEVAUX A REPRENDRE

Derrière Chegei Has, bonne troisième, c’est Madox (Trempolino) qui a accroché la quatrième place, faisant un bon "bout" sur le plat. La "ligne" du Prix Jim Crow s’est donc bien comportée. Respectivement deuxième, quatrième et cinquième de cette course, Polipa, Pythagore et Madox ont répété. Néanmoins, plusieurs paramètres changeront le 26 octobre : le terrain qui sera plus souple et la distance de 5.000m. Dans ce contexte, il ne faut pas prendre au pied de la lettre les courses de Kotkieglote?(Poliglote), laquelle a fait un bon "bout" pour être cinquième, après avoir galopé à l’arrière-garde, et de Katkovana (Westerner), qui va beaucoup progresser d’ici au "Grand Steeple".

Tombé à la butte en terre, le tenant du titre du Gr2, Tir au but (Trempolino), ne doit pas être condamné.

LE NEVEU DE MISTER MIC

Élevé par la famille Pacault, Polipa est le neveu d’un bon sauteur, Mister Mic (Panoramic), vainqueur des Prix des Drags (Gr2) et Saint-Sauveur (L). Il est aussi le neveu de Karfull (Useful), troisième du Prix Journaliste (L) sur le steeple d’Enghien.

Mère de Polipa, Pasgentry (Passing Sale) a gagné quatre courses, dont un handicap à Auteuil. Au haras, outre Polipa, elle a donné Beach Bar, lauréat du Prix Beugnot (L) à Enghien.

 

PRIX DE LA GASCOGNE

Listed - Steeple-chase - A conditions - 100.000€?- 3.800m - Pour tous chevaux de 5 ans et au-dessus. Poids: 65k.

1er POLIPA (H7)

K. Nabet (66)

Poliglote & Pasgentry

Pr. : Mme F. Evain

Ent. : Mme I. Pacault - El. : Mme Isabelle Pacault

4'37''50.

2e PYTHAGORE (H8)

J. Plouganou (69) 3 L. Kahyasi & Peony Girl

Pr. : J.-P. Colombu

Ent. : E. Clayeux - El. : Jean-Pierre Colombu

3e CHEGEI HAs (f5)

B. Lestrade (64) 1 1/4 L. Kahyasi & Nasou

Pr. : S. C. E. A. Hamel Stud

Ent. : J.-P. Gallorini - El. : Scea Hamel Stud