Des sables-d’olonne à paris

Autres informations / 14.11.2013

Des sables-d’olonne à paris

La "ligne" du Prix du Conseil Général de la Vendée, disputé le 25 septembre aux Sables-d’Olonne, a répété à Enghien. Ce jour-là, Niwa (Desert Style) terminait deuxième devant Baikal River (Chichi Creasy). Ces deux pouliches ont en effet fait le jumelé dans le Prix Speranza. Baikal River semblait être au canter au bout de la ligne d’en face et elle paraissait devoir s’imposer entre les deux dernières haies. Mais son poids de 71 kilos a parlé sur le plat, et elle a dû s’avouer vaincue face à Niwa qui a bien fini, à l’intérieur. « Nous y comptions aujourd’hui, a confié Thomas Gueguen, jockey de Niwa. Elle avait fait deux courses propres. Elle trouvait un lot à sa portée et la "ligne" des Sables a répété. Niwa est une pouliche qui a de la force, elle saute bien, elle va pouvoir tout faire. »

Fautive à plusieurs reprises, Avant Garde (Kapgarde) a été courageuse pour conserver la troisième place. Cette protégée d’Emmanuel Clayeux est perfectible et pourrait faire une 4ans intéressante.

LA PETITE-FILLE DE GREEN REEF

Élevée par son propriétaire, l’Écurie Jarlan, Niwa a un pedigree pour briller en plat. Sa deuxième mère, Green Reef (Mill Reef), a remporté un Gr3 à Deauville.

Seinfeld (Solid Illusion), mère de Niwa, a produit Aniri (Panis), qui défend le même entraînement et les mêmes couleurs. Aniri s’est imposé sur les haies de La Teste et il s’est classé troisième sur le steeple d’Auteuil.