Des ventes d’élevage reboostées

Autres informations / 25.11.2013

Des ventes d’élevage reboostées

Après une année 2012 compliquée, la vente d’élevage de Goffs est repartie de l’avant en 2013. Certes, la dispersion de Paul Makin a aidé à créer du buzz autour de ces jours de ventes, mais même en enlevant les chevaux vendus par l’investisseur australien, tous les indicateurs sont dans le vert. Rien que pour les poulinières, sur l’ensemble des deux jours, le taux de vendus a nettement progressé, de vingt points, tandis que le prix moyen a progressé de 44 % et le prix median de 32 %. C’est de bon augure avant la vente d’élevage de Deauville de décembre.

LES GRANDS INDICATEURS CUMULÉS

(sans la dispersion Paulyn) Jour 1 et jour 2

Catalogués 483 411

Présentés 394 381

Vendus (%) 239 (61 %) 324 (85 %)

C.A. 8.154.000 € 13.011.600 €

Prix moyen (évol.) 27.829 € 40.159 € (+ 44 %)

Prix médian (évol.) 11.000 € 14.500 € (+ 32 %)