Deux sur deux pour l’élevage français

Autres informations / 10.11.2013

Deux sur deux pour l’élevage français

L’élevage français a repris ses bonnes habitudes alors que la saison d’obstacle anglo-irlandaise a débuté il y a une quinzaine de jours. En effet, les "FR" ont remporté, ce samedi, deux des trois Groupes au programme en Angleterre et en Irlande.

Vainqueur du Prix Alain du Breil (Gr1) au printemps, l’élève de Son Altesse Aga Khan, Diakali (Sinndar), a signé un retour gagnant dans le Fishery Lane Hurdle (Gr2) à Naas. À la veille du Prix Renaud du Vivier (Gr1), qu’il aurait pu disputer avec une chance, Diakali a fait une rentrée sage, face à trois adversaires. Vite en tête et un peu hésitant sur quelques claies, muni de son fidèle bonnet, il a dominé sûrement ses rivaux. « Nous allons monter progressivement en distance avec lui, a déclaré son mentor, Willie Mullins. Il a un pedigree de stayer, donc ça ne sera pas un problème. Je suis content de la façon dont il a sauté, car, en revenant des haies françaises, il aurait pu sauter comme un steeple-chaser. Quand il a été pressé, il a mieux sauté. Je pense que nous allons le garder sur deux miles pour le moment. » Diakali est proposé aux alentours de 20/1 pour le Champion Hurdle (Gr1) de Cheltenham. Avant cela, nous pourrions le revoir dans le Morgiana Hurdle (Gr1).

L’élevage tricolore a également brillé avec l’élève de JeanPhilippe Dubois, Wonderful Charm (Poliglote), lauréat du Congratulations A. P. McCoy Rising Stars Novices’ Chase (Gr2), à Wincanton. Après avoir évolué en deuxième position, sur un peloton de quatre unités, Wonderful Charm était au canter au passage en face. En dépit de ses deux fautes aux deux derniers fences, il a réussi à trouver les ressources pour battre Fox Appeal (Brian Boru), à la lutte. Wonderful Charm reste ainsi invaincu en deux sorties sur le steeple, après avoir débuté victorieusement dans cette discipline, le 25 octobre, à Fakenham. Rappelons qu’en France il avait terminé deuxième du Prix Amadou (Gr2) 2012, sous l’entraînement de Tatiana Puitg.