Du monde au portillon

Autres informations / 14.11.2013

Du monde au portillon

Les Listeds pour femelles restant encore à courir se comptent sur les doigts d’une seule main. C’est pourquoi le Prix Belle de Nuit (L) a fait recette, comme chaque saison, puisqu’il y aura dix-huit partantes. À cette époque de l’année, on a tendance à privilégier la forme et la fraîcheur à la classe. Il faut aussi rajouter l’aptitude au terrain lourd ou collant. En mélangeant tout cela, on peut s’intéresser à la candidature de l’allemande Night Power, une fille de Poliglote. Elle est invaincue en France, puisqu’elle a débuté victorieusement à Clairefontaine, avant de confirmer à Châteaubriant. À Hanovre, dans un Gr3, elle a terminé deuxième de fitful skies (Dubawi), laquelle s’est bien défendue dans les Listeds françaises. Dès lors, Night Power peut décrocher sa course principale. Troisième derrière Night Power, Wilddrossel (Dalakhani) a confirmé en lourd, ensuite, dans un nouveau Gr3. Elle gagne rarement, mais elle apparaît comme une bonne base. Les anglaises Songbird (Danehill Dancer), Tempest Fugit (High Chaparral), Phiz (Galileo), Hikari (Galileo) et Divergence (Teofilo) ont toutes des performances qui plaident pour elles en Angleterre, avec une préférence pour Phiz. Elles se déplacent avec des ambitions. Autre étrangère de cette Listed internationale, l’espagnole Infinity One (Green Tune) a de la qualité. Après sa deuxième place dans le Gran Premio Memorial Duque de Toledo (L), tout près d’Abdel (Dyhim Diamond), les handicapeurs ibériques lui ont attribué une valeur de 120, la même que Friné (High Chaparral) avant sa victoire dans le Prix Fille de l’Air (Gr3). La distance et le terrain lourd ne constitueront pas pour elle une difficulté. Certes, elle a déjà  sept courses au compteur cette année, mais elle n’a pas "pris dur" à San Sebastian, où le tracé ne lui a pas plu. Si elle n’a pas trop de terrain à combler dans la ligne droite, elle peut faire parler sa pointe et gagner.

Côté français, on suivra en particulier Harbour of Hope (Monsun), qui est sur la pente ascendante.