Dunaden et verema pour la france

Autres informations / 05.11.2013

Dunaden et verema pour la france

Le Melbourne Cup (Gr1) 2013 a fait le plein, avec 24 concurrents au départ. Avant le coup, la course s’annonce très ouverte, aucun cheval ne se détachant au départ. Les places à la corde auront une influence déterminante : ceux s’élançant avec un numéro à l’extérieur auront un gros désavantage. Le contingent européen est bien représenté, avec deux français parmi eux : Dunaden (Nicobar), vainqueur de l’épreuve en 2011, et Verema (Barathea), gagnante cette année du Prix Maurice de Nieuil (Gr2) et du Darley Prix Kergorlay (Gr3).

Dunaden fait face à un sacré challenge. Aucun cheval n’a encore réussi à récupérer sa couronne dans le Melbourne Cup après avoir été battu. Le pensionnaire de Mikel Delzangles est par ailleurs le top weight de la course (58,5 kilos). Il s’élancera de la stalle numéro 1. Dunaden reste sur une huitième place dans le Qatar Prix Foy (Gr2). La configuration de course ne lui a cependant pas permis de s’exprimer. Mikel Delzangles nous a déclaré il y a quelques jours que le cheval était en pleine forme. Le poids sera son principal ennemi.

Verema est le premier représentant de la casaque de Son Altesse l’Aga Khan à disputer le Melbourne Cup. Son mentor, Alain de Royer Dupré, a déjà sellé victorieusement Américain (Dynaformer), en 2010, dans ce Gr1 de Flemington. Tous les feux sont au vert pour Verema : elle reste sur deux excellentes sorties. Elle s’élancera avec le 3 dans les stalles, et à un poids de 53 kilos.

LES EUROPEENS EN FORCE

Les chevaux européens sont présents en force dans le Melbourne Cup. Avec les deux français, ils sont huit à avoir effectué le déplacement. Malheureusement, certains d’entre eux semblent déjà voir leur chance compromise à la suite du tirage au sort des places à la corde. Red Cadeaux (Cadeaux Généreux), deuxième en 2011 et huitième l’an dernier, devra composer avec 56,5 kilos et surtout le 23 à la corde. De même, le pensionnaire de Luca Cumani, Mount Athos (Montjeu), n’a pas eu de chance avec le 22 dans les stalles. Cinquième de l’épreuve l’an dernier, en n’ayant pas bénéficié d’un bon parcours, il lui sera difficile de jouer un tout premier rôle.

Les autres européens s’en sortent mieux. Brown Panther (Shirocco) reste sur une contre-performance, mais avait signé un bon début d’année. Il se présente avec de la fraîcheur, et a une belle chance à défendre avec le 6 à la corde. Le voyageur Dandino (Dansili), gagnant de l’American St Leger Stakes au mois d’août, aura l’avantage d’avoir déjà couru en Australie, à la mi-octobre. Il s’est en effet classé bon deuxième du Caulfield Cup (Gr1), et a hérité du 4 dans les stalles. Mais la candidature la plus intrigante est peut- être celle du pensionnaire de Willie Mullins, Simenon (Marju). Gagnant en obstacle comme en plat, il est au mieux de sa forme cette année. Deuxième d’Estimate (Monsun) dans le Gold Cup d’Ascot, il a lui aussi réussi ses premiers pas australiens. Il s’est classé troisième des Herbert Power Stakes (Gr2), en étant la grosse note de l’épreuve, finissant très vite. Confié à Richard Hughes, il ne portera que 53,5 kilos, et s’élancera avec le 12 à la corde.

LES AUSTRALIENS COMPTENT SUR LES EUROPEENS

Le Melbourne Cup est l’épreuve la plus prestigieuse d’Australie, continent qui axe pourtant la majorité de ses courses et de son élevage sur la vitesse. Les meilleures chances australiennes ne portent pas le suffixe AUS, mais des suffixes européens. Parmi eux, on retrouve des anciens chevaux français. Malheureusement, Trévières (Gold Away) a dû être déclaré non-partant. Très Blue (Anabaa Blue), gagnant du Grand Prix de Deauville (Gr2), a rejoint les boxes de Gai Waterhouse. L’ancien pensionnaire d’Henri-Alex Pantall effectuera ses premiers pas australiens. Les propriétaires et entraîneurs australiens sont à la recherche de chevaux possédant son profil : des 3ans possédant de la tenue, et qui seront donc épargnés au poids.

Il reste cependant difficile de savoir où en est Très Blue, qui devra aussi gérer son numéro 20 à la corde. L’ancien pensionnaire de David Smaga Foreteller (Dansili), est entraîné depuis déjà deux ans en Australie. Il effectuera sa première tentative dans le Melbourne Cup, après s’être illustré au début du mois de septembre dans les Makybe Diva Stakes (Gr1). Il a cependant nettement été battu depuis. Voleuse de Cœur (Teofilo) fut l’un des derniers achats australiens en vue de ce Melbourne Cup. Elle a rejoint les boxes de Michael Moroney juste après son succès dans l’Irish St Leger (Gr1). Bien placée au poids (54 kilos), elle est cependant handicapée par son numéro 21 à la corde. Quant à Green Moon (Montjeu), il défend son titre dans l’épreuve. Avec 57,5 kilos, ce ne sera pas facile, d’autant plus qu’il n’a pas encore convaincu cette année. Mais il connaît une belle réussite sur l’hippodrome de Flemington.