Filimbi fait mentir ses origines

Autres informations / 05.11.2013

Filimbi fait mentir ses origines

Pouliche en plein épanouissement, Filimbi (Mizzen Mast) a fait mouche dès sa première tentative au niveau Listed, à l’occasion du Prix Isola Bella. La représentante du prince Khalid Abdullah a eu la bonne course, dans le sillage de l’une des premières chances de l’épreuve, So Long Malpic (Fairly Ransom). Thierry Thulliez a pris son temps pour la décaler, puis il est venu facilement sur Dutchessa (Dutch Art), qui n’a craqué que tout à la fin, concédant la deuxième place d’un nez à So Long Malpic. Pouliche avec beaucoup de modèle, Filimbi n’est pas une précoce, et Christiane Head-Maarek a expliqué : « Elle ne cesse de progresser et je pense qu’elle a encore de la marge, notamment physiquement. Elle s’était fait mal au dos à 2ans, et elle n’a pas travaillé à cet âge. J’ai mis du temps à l’avoir bien, et c’est pour cette raison qu’elle n’a débuté qu’au mois de mai. J’avais peur du terrain lourd car son père, Mizzen Mast, que j’entraînais, détestait cela, mais cela ne l’a pas dérangée. Elle pourrait gagner son Groupe l’an prochain si elle reste à l’entraînement. »

UNE MISE A JOUR QUI TOMBE A PIC POUR DUTCHESSA

So Long Malpic a de nouveau répondu présent à ce niveau de compétition et semblait même pouvoir l’emporter quand Filimbi a fondu sur elle. Troisième, Dutchessa s’offre une mise à jour de qualité avant de passer en vente, en novembre, à Arqana. Julien Augé, qui lui était associé, a expliqué : « Comme tout le monde a repris en partant, je me suis retrouvé à côté de l’animatrice sans avoir fait d’effort, et vu le rythme, je me suis dit que nous n’étions pas mal à cette place. J’y ai cru, et elle n’a baissé de pied que tout à la fin, car le mile représente le bout du monde pour elle. Mais elle court très bien, de nouveau. »

UNE FILLE DE FLUTE

Malgré des origines 100 % américaines, Filimbi a montré son aptitude pour les pistes pénibles. Sa mère, Flûte (Seattle Slew), a remporté deux Grs1 aux USA. Son père, Mizzen Mast, était un vrai cheval de bon terrain. Déjà entraîné par Christiane Head-Maarek, il avait remporté le Prix de Guiche (Gr3) et s’était classé deuxième du Grand Prix de Paris (Gr1), avant de terminer sa carrière aux États-Unis, avec un succès de Gr1 à la clé.

 

PRIX ISOLA BELLA

Listed - Plat - A conditions - Femelles - 52.000€?- 1.600m - Pour pouliches et juments de 3 ans et au-dessus, n'ayant pas, cette année, gagné une course de Groupe. Poids: 3 ans, 56k.

1re FILIMBI (F3)

T. Thulliez (56)

Mizzen Mast & Flute

Pr. : K. Abdullah

Ent. : Mme C. Head-Maarek El. : Juddmonte Farms

2e SO LONG MALPIC (F6)

M. Lauron (58,5)

Fairly Ransom & Poussière d'Or

Pr. : P. Pasquet

Ent. : T. Lemer - El. : Pierre Pasquet

3e DUTCHESSA (F4)

J. Augé (57)

Dutch Art & Nippy

Pr. : Assoc. T. Dubuc Grassa/M. Caire Ent. : C. Ferland - El. : D.R. Botterill

1'43''18.

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 38’’96

De 1.000m à 600m : 26’’47

De 600m à 400m : 12’’57

De 400m à 200m : 12’’31

De 200m à l’arrivée : 12’’87

Temps total : 1’43’’18