Fraîcheur ou aptitude

Autres informations / 17.11.2013

Fraîcheur ou aptitude

Consolante pour certains du Grand Prix d’Automne

(Gr1), ce Prix Léon Orly-Roederer (Gr2) n’est pas si facile que cela à

déchiffrer. En cette fin de saison, fraîcheur et aptitude au terrain très lourd

sont deux éléments pouvant faire pencher la balance.

RHIALCO?SUR LA FRAICHEUR

Longtemps absent après s’être blessé, Rhialco (Dom Alco) reste sur deux

sorties victorieuses cet automne. Cependant, le pensionnaire d’Emmanuel Clayeux

est meilleur en steeple qu’en haies, et le terrain lourd ne sera pas un

avantage. Son mentor a annoncé qu’il serait monté sagement.

SAINT DU CHENET SUR SON

TERRAIN

Saint

du Chênet (Poliglote) reste sur une

cinquième place dans le Grand prix d’Automne (Gr1). À sa décharge, c’est un

vrai cheval de terrain lourd, et la piste était extrêmement collante ce

jour-là. Il sera donc plus à son aise ce dimanche.

Mais

il a eu une vraie course dans le Grand Prix d’Automne. La ligne de ce Gr1 est

aussi représentée avec Lamego

(Ski Chief),

quatrième. Ce bon finisseur est barré par les meilleurs, mais peut prendre une

petite place. Dulce Léo (Priolo) se trouve dans une configuration

similaire, même s’il n’a pas convaincu le 2 novembre dernier. C’était aussi le

cas l’an dernier, et il s’était classé deuxième de cette épreuve. Monpilou (Saint des Saints) avait

devancé ces deux derniers dans le Prix de Compiègne (Gr3). Contrairement à eux,

il n’a pas couru le Grand Prix d’Automne. Il est aussi barré par les meilleurs,

mais, sur sa fraîcheur, il peut viser une place.

RETOUR SUR LES HAIES

Tir

au But (Trempolino) avait

remporté cette épreuve l’an dernier. Il restait alors sur une victoire dans le

Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2). Cette année, sa forme est cependant remise

en cause. Il vient en effet de décevoir à Enghien cet automne. Katkovana (Westerner) a au contraire

montré des progrès dans le Grand Steeple-Chase d’Enghien, et elle aurait pu

menacer le gagnant si elle n’avait pas fait une énorme faute à la dernière

haie. Elle est en forme et est capable de bien faire pour son retour en haies. Pibrac (Smadoun) revient lui

aussi sur les "balais". Capable de bien faire sur les haies comme en

steeple, il reste sur une contre-performance dans le Prix La Haye Jousselin

(Gr1). Il était devancé de vingt longueurs par River Choice (River Mist), quatrième lointain.

ILS MONTENT DE CATEGORIE

Deux

chevaux restent sur des victoires faciles en haies, dans de gros handicaps : Biloute de Houelle (Roli Abi) et Seabreeze d’Ho (Enrique). La forme ne fait pas de doute,

mais ils devront prouver qu’ils ont leur mot à dire dans cette catégorie.

Biloute de Houelle reste sur un succès acquis par huit longueurs dans le Prix

Céréaliste, avec soixante-dix kilos sur le dos. Il n’a cependant pas eu de durs

combats cet automne.