Hommage a pierre valentin moziman : un humaniste discret nous a quittes

Autres informations / 06.11.2013

Hommage a pierre valentin moziman : un humaniste discret nous a quittes

« Pierre Valentin, qui vient de s'éteindre,

appartient à une génération qui a su porter haut des valeurs et des pratiques

aujourd'hui en voie d'oubli.

Cet homme, droit et entier, était simplement

attachant, formidablement attachant. En permanence, sa dimension humaine a

commandé ses actes de dirigeant dans le monde associatif du pur-sang, notamment

dans "sa" région du Sud-Ouest dont il exaltait les vertus de

solidarité. Cet "alsacien-lorrain importé" s'est fondu dans les

rondeurs et dans les tolérances régionales, les transposant au niveau national,

où il a joué un rôle déterminant dans les années 90. Flanqué de ses

"amis" Jean Laborde et Max Daguzan, il a construit alors un

"esprit d'équipe" propre au Sud-Ouest, qui a irrigué bien des progrès

régionaux et nationaux. En particulier, la domination politique du Syndicat des

éleveurs de cette époque sur la scène nationale du Galop, inspirant toutes les

grandes réformes structurelles, n'aurait pu exister sans le soutien

indéfectible de l'ami "Val" et de son compère Jeannot.

La chaleur discrète de "Val" nous manque

et son évocation me rend nostalgique. Me remémorant sa silhouette, nos étroites

relations amicales, je ne peux m'empêcher de penser à la sagesse humaniste du

voisin Montaigne, au Brassens "des copains d'abord", à nos soirées

enjouées dans la région paloise qui ont tissé tant de liens authentiques. Ce

cher "Val" ne sera jamais remplacé. Que son exemplarité humaine et

professionnelle lui survive, et nous serve de guide en ces temps incertains. »

Michel Henochsberg