Jonh jonh, le bel hommage à jonathan besse

Autres informations / 16.11.2013

Jonh jonh, le bel hommage à jonathan besse

L’émotion était palpable à l’arrivée du Prix des Courtils (D), remporté par Jonh Jonh (Chineur), venu faire la différence tout à la fin, au prix d’une jolie ligne droite. Jonh Jonh défend en effet les couleurs de Régis Besse, qui l’a aussi élevé et dont c’était la première victoire en région parisienne. Jane Walton, l’épouse de William Walton, nous a expliqué : « Jonh Jonh a été nommé ainsi en hommage à Jonathan Besse, qui est malheureusement décédé dans un accident de la route. C’était le meilleur ami de mon mari, et il travaillait pour mon père. Régis Besse, son père, a décidé à son décès de prendre ses couleurs. Il n’avait pas eu trop de chance au début avec des chevaux achetés à réclamer. Puis nous avons acheté, également à réclamer et à Cagnes, Flower, la mère du poulain, à François Rohaut. Mais la pouliche avait une tendinite, et Régis Besse a décidé de la garder comme poulinière. Il a pris des risques, car il n’a pas des moyens importants. Jonh

Jonh est son premier produit. Nous sommes donc très émus de le voir gagner ici. Le poulain n’avait fait qu’une contreperformance, à Dax, mais il avait fait des sore-shines avant la course. Il est encore immature et fera un bon 3ans, mais il est possible qu’on le voie à Cagnes, car il gagne bien et semble apprécier le sable. »

LA FAMILLE DE MONTMARTRE

Jonh Jonh est le premier produit de Flower (Zamindar), lauréate de courses à conditions. La jument a ensuite une yearling par Deportivo. Il faut remonter à la troisième mère pour trouver du black type. Glowing Embers (Nebbolio) s’est en effet classée deuxième de Listed en Irlande. Sous la quatrième mère, on retrouve le nom d’Armarama, la deuxième mère de Montmartre (Montjeu).