Katgary fait honneur à sa famille

Autres informations / 14.11.2013

Katgary fait honneur à sa famille

Issu de l’élevage des Coudraies, Katgary (Ballingarry) appartient à la famille la plus célèbre de l’obstacle français, celle de Katko et Kotkijet. Il a fait honneur à ses origines en s’imposant dans le Prix Lycoming, pour ses débuts parisiens.

Le pensionnaire de Guillaume Macaire se présentait à Enghien fort de deux places, ainsi que d’une victoire décrochée à Dax. Le lot était à sa portée, mais le déroulement de la course a été un peu particulier. Horse No Name (Librettist) s’est rapidement détaché, menant avec une vingtaine de longueurs d’avance sur Foam of the Day (Sunday Break). Katgary a attendu son heure au centre du peloton. Il a entamé son rapproché au bout de la ligne d’en face. Horse no Name avait encore une avance conséquente, qui a fondu sur le plat. Katgary est venu à son extérieur et Foam of the Day, à son intérieur. La lutte a duré jusqu’à cent mètres du disque, où Katgary a pris sûrement le meilleur pour l’emporter devant un courageux Horse no Name et Foam of the Day.

« Katgary est un poulain qui progresse, a confié Vincent Cheminaud, jockey de Katgary. Il a très bien couru, j’ai eu un peu peur car le fuyard n’a pas baissé de pied. Mais Katgary a mis un drôle de coup de reins dans la ligne droite. C’est un poulain que l’on estime dans l’écurie. Aujourd’hui, le seul point d’interrogation était le terrain lourd, mais il s’en est bien sorti. » Posé dans un parcours, Katgary devrait être capable de réussir à Auteuil l’année prochaine. D’autant qu’il a encore une bonne marge physique.

LE NEVEU DE KOTKIEGLOTE, KATENKO ET KOTKY WEST

Élevé par le haras des Coudraies, Katgary appartient donc à la famille de Katko et Kotkijet, qui totalisent cinq Grands Steeple-Chases de Paris (Gr1) à eux deux. Il est le neveu de Kotkieglote?(Poliglote) et Katenko (Laveron), deux gagnants du Prix Morgex (Gr3), et de Kotky West (Westerner), troisième du Prix Wild Monarch (L), qui a fait une chute mortelle pour sa deuxième sortie. Katgary est aussi le neveu de Lucky Six (Martaline), vainqueur du Prix Gelas. Troisième mère de Katgary, Kakira (Cadoudal) est la génitrice de Kotkita (Subotica), gagnante du Prix Cambacérès (Gr1), et de Katkovana (Westerner), deuxième du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2), entre autres.

Mère de Katgary, Kotkira (Subotica) avait, comme son fils, enlevé le Prix Lycoming, mais il était alors disputé à Auteuil. Katgary est son premier gagnant. Ensuite, elle a un 2ans par Saint des Saints nommé Kobrouk, et une yearling par Poliglote, nommée Kolivana.

NOUVELLE VICTOIRE POUR GÉNÉTIQUE OBSTACLE

Le succès de Katgary met en avant la société Génétique Obstacle, qui possède plusieurs sauteurs à l’entraînement en France. Au printemps, après la victoire de bébé star (Poliglote) dans le Prix Champaubert à Auteuil, Paul Basquin, propriétaire du haras du Saubouas et manager de Génétique Obstacle, nous avait expliqué : « Génétique Obstacle a été créée il y a deux ans. C’est une société qui a pour vocation de valoriser, sur performances, des 3ans très bien nés pour les commercialiser, comme Bébé Star par exemple. Notre société comporte trois associés détenant chacun un tiers : Denys Audouard, chef d’entreprise, Marie-Thérèse Dubuc-Grassa, propriétaire d’un grand vignoble français, le château du Tariquet, dans le sud-ouest de la France, et le haras du Saubouas. Nous achetons des foals à très haut potentiel génétique purement obstacle, qui sont élevés et préentraînés au haras du Saubouas. » Génétique Obstacle a depuis vendu Bébé Star, grand espoir du steeple et lauréat du Prix Congress (Gr2).