Le château, avec de la marge

Autres informations / 07.11.2013

Le château, avec de la marge

Troisième pour ses débuts sur les haies à Dax, au printemps, Le Château (Enrique) effectuait sa rentrée dans ce Prix du Simplon. Ce qui explique en partie qu’il se soit élancé à 26/1. Toujours avec les animateurs, il les a relayés dans le tournant final, sur la main de son jockey, Ervan Chazelle. Tout en regardant partout autour de lui, il a contrôlé l’attaque du frère de Kapgarde, Kap’taine (Turgeon), qui a fini vite à son intérieur, pour l’emporter sans puiser dans ses réserves. En ouvrant son palmarès ce mercredi, Le Château a laissé l’impression d’être un poulain encore très vert, qui possède de la marge. De plus, il ne s’est pas montré trop bouillant dans le parcours, ce qui est favorable s’il doit un jour se tester à Auteuil.

UNE FAMILLE AGA KHAN

Le Château appartient à une famille Aga Khan. Il est le neveu d’Harawi (Akarad), troisième de la Coupe des 3 Ans (L) avant d’être vendu et de s’illustrer au niveau des gros handicaps à Auteuil. Mère de Le Château, La Rémigeasse (Poliglote) a pris deux places en trois sorties. Le Château est son deuxième vainqueur après La Brée (Enrique), gagnante de deux courses plates. Notons que l’étalon Enrique, le père de Le Château, a réalisé une grande semaine. En effet, il est aussi le père d’Extrême Sud, vainqueur du Prix Fondeur (L), et de Seabreeze d’Ho, lauréat du Prix Count Schomberg (L), dimanche à Auteuil.