Le defi de roll on has

Autres informations / 03.11.2013

Le defi de roll on has

Les pouliches ayant remporté le Prix Cambacérès (Gr1) depuis 2000, sont au nombre de trois : Tanaïs du Chênet (2010), Maia Eria (2003) et Kotkita (2001). Le point commun de ces trois demoiselles est qu’elles avaient montré une vraie classe. Il le faut pour dominer les poulains. Deux pouliches seront au départ de l’édition 2013 de la course : Hilton du Berlais (Saint des Saints), deuxième du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), une chance régulière, et surtout Roll on Has (Policy Maker), leader de sa promotion. Facile gagnante du Prix Magne (L) dernièrement, la pensionnaire de Jean-Paul Gallorini aurait pu courir le Prix Bournosienne (Gr3). Mais la performance d’Hilton du Berlais face aux poulains dans la préparatoire a convaincu son entourage de courir cette Grande Course de Haies des 3ans. Roll on Has a les capacités pour prendre le leadership de sa génération, sachant qu’aucun poulain ne s’est réellement détaché cette année.

Jean-Paul Gallorini est aussi représenté par Hippomène (Dream Well), confié à Christophe Soumillon, le cheval fiable de la promotion, et Alabama le Dun (Network). Hippomène devrait une nouvelle fois finir dans les trois premiers. Il se sort de tous les terrains et de toutes les distances ; dès lors, il peut jouer les premiers rôles. La fin de course d’Alabama le Dun, dans le "Talhouët-Roy" a été séduisante et il fait partie des bonnes chances. Très estimé par l’Anglais Nick Williams, Le Rocher (Saint des Saints) a gagné le Prix Piomarès en très bon cheval. Il devrait pouvoir se sortir de la piste pénible et, même s’il devrait être meilleur à 4ans, Le Rocher peut déjà réussir une grande performance. Compliqué mais doué, Street Name (Al Namix) a beaucoup de classe, comme en témoigne sa victoire dans le Prix Aguado (L). Il n’en sera cependant qu’à sa deuxième course après le "break" estival.